Sébastien Regat

Gérant, Concept-Inox
26 Avril 2018

Gagner et fidéliser la clientèle suisse exige du temps

Les conseillers Enterprise Europe Network de la CCI Haute-Savoie vous donnent des conseils personnalisés

Concept Inox fabrique depuis 25 ans des équipements de process pour les industries alimentaires, pharmaceutiques et chimiques. Installée à Saint-Pierre-en-Faucigny, la PME familiale ne manque pas d’atouts : un bureau d’études intégré, un département qualité dédié, deux ateliers de chaudronnerie ainsi qu’un service tôlerie. Produites à l’unité et à la demande, les machines intéressent les grands noms de l’industrie française et suisse. En 2017, alors que le chiffre d’affaires est réalisé pour moitié de l’autre côté de la frontière, Sébastien Regat amorce la création d’une filiale à Genève. Pour l’orienter dans les multiples démarches à suivre, le gérant de Concept Inox sollicite les conseils personnalisésdes conseillers Enterprise Europe Network de la CCI Haute-Savoie.

Détenir une adresse en Suisse, qu’est-ce que ça change ?

L’ouverture d’une filiale à Genève satisfait la demande de certains de nos clients, attachés à une production locale et à un service de proximité. Elle nous permet de nous conformer, sans restriction, aux conditions de salaire et de travail en vigueur sur le sol suisse. Avec une facturation en francs CH, nos clients helvétiques peuvent aisément récupérer la TVA. Nous prenons à notre charge toutes les formalités obligatoires liées aux activités d’import-export. Finalement, nous simplifions les tractations tout en augmentant notre niveau de service. Être visibles et présents sur le marché suisse, c’est aussi un élément de réassurance et de légitimité à ne pas négliger.


Lorsque vous avez initié vos démarches de création de filiale, vous avez eu le réflexe de solliciter la CCI Haute-Savoie. Pourquoi ?

La CCI Haute-Savoie organise régulièrement des conférences, notamment sur l’internationalisation. J’avais assisté à l’une d’entre elles. Lorsque j’ai engagé l’ouverture d’une filiale à Genève, j’ai naturellement pensé à la CCI Haute-Savoie pour m’aider à poser un premier diagnostic. Parallèlement, j’ai également sollicité le conseil d’une société fiduciaire.  Mais je tenais à croiser les différentes informations pour être capable de discerner. Le discours tenu par la CCI Haute-Savoie m’a paru à la fois fiable et neutre, sans parti pris. C’est ce qui m’a séduit. Avec l’aide d’un conseiller Enterprise Europe Network/CCI, j’ai pu avancer concrètement sur les questions de statuts, fiscalité, règlementations et implantation. Sensibilisé aux bonnes pratiques, j’ai abordé l’ouverture de la filiale avec sérénité. Les procédures m’ont semblé finalement assez simples.


À un peu plus de 6 mois de la création de la filiale suisse, quel bilan tirez-vous ?

Pour Concept-Inox, le marché suisse représente un potentiel d’investissement prometteur. Nous sommes clairement dans une perspective de croissance. Nous envisageons d’ailleurs le recrutement d’un chef de chantier supplémentaire. Gagner et fidéliser la clientèle suisse exige du temps. Aussi, nous n’avons à ce stade aucune certitude. Nous sommes simplement déterminés à faire nos preuves. Et la création d’une filiale à Genève nous y aide grandement. Conception, analyses des risques, essais, mise en service, SAV… à chaque étape décisive, nous veillons à offrir à nos clients un accompagnement toujours plus poussé. C’est un argument auquel notre clientèle, en France comme en Suisse, est indéniablement sensible.

 

 

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log