À l’École des Managers d’Annecy, il y a du soutien. On apprend beaucoup entre nous. On se rend compte que les autres ont les mêmes problèmes, les mêmes questions. On se motive ensemble.
Votre nom Message Email de votre ami

Olivier C

, .
20 Août 2020

À l’École des Managers d’Annecy, il y a du soutien. On apprend beaucoup entre nous. On se rend compte que les autres ont les mêmes problèmes, les mêmes questions. On se motive ensemble.

Olivier, en #Transmission salariale, s’apprête à reprendre seul la société, qu’ils cogéraient à quatre jusque là. Il revient avec nous sur son expérience à l’École des Managers d’Annecy.

Quel est ton projet à l’École des Managers ?

Je suis programmeur en informatique depuis 25 ans dans une société qui construit des caisses enregistreuses. Et, il y a dix ans, on a racheté cette entreprise à quatre associés. Aujourd’hui, deux des co-gérants sont bientôt en retraite, donc se pose la question de la succession de la gérance. Je ne me sentais pas de la reprendre, jusqu’à ce que je découvre l’École des Managers d’Annecy.

Comment as-tu connu l’École des Managers ?

Grâce à l’un des gérants actuels. Un jour il m’a dit : « Si j’avais su, j’aurais fait l’École des Managers ». Je ne connaissais pas, donc le soir même je suis allé voir sur internet, et ça correspondait exactement à ce que je recherchais. Le lendemain, je prenais rendez-vous avec Céline (responsable École des Managers à Annecy).
C’était le 6 septembre, et le 21 Septembre je commençais l’École des Managers.

Qu’est-ce que l’École des Managers t’apporte ? 

L’École des Managers me prépare psychologiquement. Je n’avais pas trop envie en raison de quelques lacunes, notamment en gestion. Grâce à l’École des Managers, je connais maintenant beaucoup de choses. Et même si je n’ai pas encore tout digéré, je sais où aller chercher si j’ai besoin d’outils.

Comment vis-tu le rythme de l’École des Managers ?

Le rythme est compliqué. Surtout que j’ai des enfants en bas âge. Par exemple la semaine dernière, pour mon entreprise, j’ai  travaillé jusqu’à trois heures du matin.
Il faut être motivé. Mon travail c’est d’être devant un ordinateur, or à l’École des Managers je suis avec onze camarades. Finalement, le vendredi et le samedi c’est une récréation instructive. On apprend beaucoup entre nous et avec les consultants. On se rend compte que les autres ont les mêmes problèmes, les mêmes questions. On se motive ensemble. C’est stimulant.

L’École des Managers, un réseau ?

C’est bien notre intention : créer un réseau. Se voir tous les deux mois au moins. On a déjà cogité  sur le principe. On aura toujours besoin d’échanger, si on a des soucis, des astuces. Quand on gère, on se sent un peu seul j’imagine. Je vais essayer de ne pas l’être.
Or, à l’École des Managers, il y a du soutien. Ce sont des gens qui ont les mêmes difficultés que nous, donc qui pensent comme nous, c’est motivant et rassurant.

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log