À l’École des Managers d’Annecy, on applique quasiment en instantané ce que l’on voit, et notre sujet d’étude, c’est notre entreprise.
Votre nom Message Email de votre ami

Alban Tardy

Manager, Comp’Aut
20 Août 2020

À l’École des Managers d’Annecy, on applique quasiment en instantané ce que l’on voit, et notre sujet d’étude, c’est notre entreprise.

Alban, en #Transmission Salariale s’apprête à propulser Comp’Aut, une société qu’il a rejointe il y a peu. Il revient avec nous sur son expérience à l’École des Managers d’Annecy.

Quel est ton projet à l’École des Managers ?

Il y a 2-3 mois, j’ai intégré mon entreprise dans un objectif de rachat à un an. C’est une société de distribution de fournitures industrielles. Je connaissais le dirigeant, donc lorsqu’il a souhaité vendre, j’étais intéressé. Sauf que je n’avais pas toutes les compétences pour diriger une entreprise. Je souhaitais enrichir la partie technique et commerciale acquise dans mon parcours avec des connaissances en gestion, management et économie.

Comment as-tu connu l’École des Managers ?

J’ai beaucoup cherché. Je recherchais une formation qui corresponde au principe de l’alternance. Une formation autant pratique que théorique, sans reprendre un cycle universitaire. L’École des Managers d’Annecy correspond tout à fait : on applique quasiment en instantané ce que l’on apprend, et notre sujet d’étude, c’est notre entreprise.

Quels sont tes objectifs après l’École des Managers ?

J’ai toujours vu des cycles dans ma carrière professionnelle. En 20 ans, je suis sorti de l’école, puis j’ai fait de la technique. Je suis retourné à l’école, j’ai fait une licence. Quand j’ai fait cette licence, à 30 ans, je me suis dit : « dans dix ans je recommence, je refais autre chose ». Je ne savais pas encore trop quoi à l’époque. Là, il s’avère que l’occasion se présente, ou peut-être que je suis allé la chercher…
Si effectivement le rachat se fait, ce sera mon projet sur les 20 années prochaines.

L’entrepreneuriat, c’est une vocation ou un concours de circonstances ?

Je dirais que ça s’est affiné avec le temps. Il y a dix ans, si on m’avait dit que je reprendrais une société, j’aurais dit : « c’est impossible ». Et ça fait peut-être 2-3 ans que j’y réfléchis sérieusement. Alors quand le cédant me l’a proposé j’étais partant. Et aujourd’hui me voilà, c’est un concours de circonstances. L’École des Managers d’Annecy m’ouvre beaucoup de portes. Elle m’apporte des bases solides pour remplir mes objectifs, pour que je réussisse. À la fin de ces 9 mois de formation, je serai apte à reprendre la société.

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log