La manière d’apprendre que j’ai découverte est tellement différente de ce que j’ai pu connaître dans mes parcours universitaires
Votre nom Message Email de votre ami

Claire PELLICIER-BAL

Dirigeante, CPB Création
22 Juin 2018

La manière d’apprendre que j’ai découverte est tellement différente de ce que j’ai pu connaître dans mes parcours universitaires

Claire a suivi une session de cours collectifs hebdomadaires d’anglais à CCI formation

« J’ai ma propre structure de communication et travaille beaucoup sur Genève, quasiment exclusivement avec des internationaux. Je souhaitais être aussi performante dans les conversations devant la machine à café, qu’en mode conférence ou réunion. Je lisais et j’écrivais en anglais sans problème mais à l’oral j’étais vite bloquée. Comprendre et répondre c’est facile, mais faire des phrases avec une structure correcte, cela s’apprend ! Et c’est une étape capitale pour aller au-delà d’une présentation technique et aborder la globalité d’un projet professionnel. Autre objectif : passer le TOEIC, une certification officielle pour conforter mes clients et obtenir de nouveaux mandats.

Comme si on était en immersion dans le pays

La manière d’apprendre que j’ai découverte est tellement différente de ce que j’ai pu connaître dans mes parcours universitaires. On apprend la logique de la langue. C’est comme si l’on était en immersion dans le pays. La formatrice nous place dans des situations d’expériences, qui facilitent l’assimilation. Pas de règles à apprendre par cœur, on découvre le schéma de fonctionnement, étape par étape, un peu comme dans une application digitale, pour faire le lien avec mon métier. Après l’acquisition se fait par la pratique : tout le monde participe ! On a un tous un rôle et on sait qu’on va tous devoir parler durant le cours. On est actif dans l’apprentissage, c’est cela qui nous stimule à apprendre !

Solidifier les bases

Lors des premiers cours, on a l’impression de revoir des basiques que l’on connait déjà. Cependant il ne faut pas rester sur ses a priori ! Réinstaller les bases solides est essentiel pour pouvoir progresser. Après, cela va crescendo et un automatisme se met en place. Semaine après semaine, toutes les règles qu’on a oubliées, reviennent. On consolide sa construction de phrases et on s’exprime de mieux en mieux ! La peur de parler qui nous retenait jusque-là est levée, la prononciation s’améliore et c’est l’accent français qui se met à tomber. En comprenant « le mécanisme de la langue », s’exprimer devient plus simple.

Parler couramment

Dernièrement, je suis partie à l’étranger avec deux personnes bilingues. Et j’ai constaté mon évolution : pas un mot de français pendant une semaine, des visites de bâtiments en anglais, et cela coulait presque naturellement ! J’arrivais à m’exprimer spontanément, à faire passer des idées, des émotions et même parfois de l’humour. »

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log