Agriculture
La conjoncture en Haute-Savoie
Votre nom Message Email de votre ami
Année
Periode

Les produits différenciés ou commercialisés 100 % localement s’en sortent mieux

Poduction laitière
Collecte laitière :
Production en dents de scie : net recul au 1er trimestre, nette reprise au printemps, nouveau coup d'arrêt en juillet (canicule, sécheresse) avant relance en août en Avant-Pays mais pas en haute montagne.
Fabrications et vente de fromages : Les fabrications de fromages AOP/IGP sont soutenues sur 2019 afin de répondre à une demande dynamique.

Production animale
Viande bovine :
La viande de Savoie s'en sort mieux sur le marché local, et peut encore progresser en communiquant sur ses atouts (élevages herbagers bas carbone, pâturage/alpage, bien-être animal, exploitations familiales, abattoirs locaux).
Viande ovine : Difficile aussi pour les mêmes raisons : recul de consommation et marché français inondé par la viande importée d'Irlande. Les cours se redressent en fin d'année. En Savoie, la pression du loup est croissante (attaques de jour, en présence des bergers).

Production végétale
Maraîchage, productions légumières : Filières très dynamiques, tant pour le nombre d'installations que pour la commercialisation des productions, de plus en plus en agriculture biologique.
Arboriculture (Pommes et Poires de Savoie IGP) : Bonne conjoncture locale (et régionale pour les Pommes et Poires IGP Savoie) mais production de plus en plus sujette aux aléas climatiques. La poire, de plus en plus rare en France mais encore très présente en Savoie Mont-Blanc, devient un atout commercial. Le marché est étroit mais il est en croissance sur les fruits de qualité.
Viticulture : Bonne conjoncture. La bonne récolte 2018 a permis de reconstituer des stocks et a redynamisé les transactions en 2019.
Grandes cultures : Des cours mondiaux généralement bas, et des transactions qui s'arrêtent quand les cours se redressent.

Autres productions
Pêche dans les lacs alpins :
Situation difficile aussi pour les pêcheurs (70 professionnels sur les 3 lacs : Léman, lacs alpins Annecy et Bourget). Du fait du réchauffement climatique, la population de Féra/Lavaret a été divisée par 8 sur la décennie écoulée.
Apiculture : Situation TRES difficile, malgré un niveau de technicité accru ces dernières années. Les apiculteurs professionnels peinent à atteindre 15 kg/ruche et subissent 30 % de mortalité chaque hiver. Baisse de chiffre d'affaire, hausse des charges ... la situation économique devient tendue,
Autres filières, diversification (charcuterie, œufs, volailles, etc.) : Toujours très dynamiques elles aussi, portées par une demande locale en croissance.

 

EVOLUTION DES PRODUCTIONS AGRICOLES

 

 

Source : Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc

#Conjoncture #Economie #Tendances #Perspectives #Agriculture

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log