Fritz Schuster

Gérant, Agrobase
31 Août 2016

Le réseau Enterprise Europe Network, un bon moyen pour développer des partenariats européens.

Découvrez la mise en place d'une collaboration franco-slovène réussie !

Grâce à l’appui de la CCI Haute-Savoie, membre du réseau Enterprise Europe Network, l’entreprise a gagné en efficacité. Spécialisée dans la gestion de données sur des produits phytosanitaires, Agrobase est née en 1988 à Saint-Julien-en-Genevois avant de s’installer à Archamps, il y a dix ans. La société recherche les informations par pays, les informations réglementaires et les trouve souvent auprès d’organismes publics, à l’exemple du ministère de l’Agriculture en France. Fritz Schuster, gérant et directeur général explique la finalité de la démarche menée avec la CCI Haute-Savoie.

Quelle est votre activité ?

Notre base de données permet de chercher pour une culture donnée tous les produits phytosanitaires homologués. C’est un travail énorme de recueil d’informations : il faut lire les étiquettes et les notices d’utilisation, et les saisir. Il y a, en moyenne, selon les pays entre 3000 et 12 000 produits homologués sur lesquels les informations changent en permanence.

Quel était votre projet de recherche de partenaire ?

Aujourd’hui (en 2015), notre entreprise qui déploie ses compétences dans une soixantaine de pays, a besoin d’automatiser son activité pour gagner en efficacité. Notre travail consiste à harmoniser les informations réglementaires, à les classer dans une banque de données et à digitaliser toute cette information. Nos clients achètent l’accès à la base de données via internet. Employant 9 personnes à Archamps, sans compter notre réseau de consultants dans le monde, nous nous sommes tournés, début 2015, vers la CCI Haute-Savoie dans le but de trouver une société qui puisse nous aider à réaliser la lecture automatique des étiquettes de produits. J’ai pensé que la CCI Haute-Savoie pouvait mettre à notre disposition ses réseaux.

Que vous a proposé la CCI Haute-Savoie ?

Nous avons pu utiliser la banque de données européenne de recherche de partenaires Enterprise Europe Network. Nous avons rédigé une annonce, laquelle a été publiée durant plusieurs mois. Puis la CCI Haute-Savoie nous a transmis le nom de quatre sociétés, nous avons sélectionné une société italienne et une société slovène pour lancer un projet pilote durant l’été 2015. Finalement, nous avons arrêté notre choix sur Virtua IT, basée en Slovénie, qui nous a fourni plus rapidement les résultats attendus.

Quel est le résultat obtenu ?

Aujourd’hui (en 2016) une solution a déjà été trouvée, qui permet la comparaison automatique des étiquettes d’un mois sur l’autre.

Comment se poursuit votre projet ?

L’étape suivante sera d’établir un contrat commercial et de continuer à développer notre projet pour savoir notamment qui gère le développement, qui héberge les données et définir les responsabilités de chacun. Des développements sont déjà en cours en Belgique, en Espagne, au Canada en attendant la Suisse et le Brésil. Dans les faits, ce partenariat rend notre travail plus efficace encore et nous ouvre de nouveaux marchés notamment le domaine de la traçabilité alimentaire, conclut Fritz Schuster qui mesure seulement l’étendue des investigations à venir.

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log