iStock_15013258_MEDIUM
16 Septembre 2016

Tentative d’escroquerie par faux prestataire d’edf

Les chefs d’entreprise et les salariés doivent se montrer particulièrement vigilants face aux tentatives d'escroquerie. Information transmise par le Groupement de Gendarmerie de la Haute-Savoie

Fin 2015, une société implantée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes est contactée par une personne se présentant comme conseiller chez EDF ENERGY. 
 
Suite à la réalisation d'une soi-disant étude de la consommation électrique de l'entreprise, l'appelant propose d'installer une batterie à condensateurs permettant de réduire la consommation d'énergie réactive. 
 
L'estimation d'économies semblant intéressante, la société passe commande. Une société sous-traitante basée dans l'Est de la France procède en décembre 2015 à l'installation et encaisse environ 20 000€. 
 
Début septembre 2016, à l'issue d'un diagnostic des installations de la société par un technicien EDF (un vrai ce coup-ci), ce dernier questionne le responsable technique sur la présence de la batterie et indique qu'il ne s'agit pas de matériel vendu par EDF. 
 
Interrogée, la société EDF confirme que l'entreprise a été victime d'une escroquerie et que le matériel installé vaut en réalité entre 1500 et 2000 euros. 
 
A ce jour, l'entreprise victime ignore si la batterie lui permet de réaliser réellement des économies.
 
 
Mi-juillet 2016 une autre entreprise de la région a failli être escroquée par un individu se présentant comme salarié du bureau d’études d’EDF.
 
Invoquant la possibilité de faire de substantielles économies sur leurs facture d'électricité, il proposait d’installer des batteries de condensateurs 
pour réguler les pics de consommation.
A l’issue de l’entretien téléphonique, le dirigeant reçoit par mail deux documents visant à finaliser les différentes propositions, auxquelles aucune suite ne sera heureusement donnée.
 
Que faire si vous êtes confronté à pareille situation ?

- Si l’interlocuteur semble suspect, dès le début des échanges, lui demander de vous donner votre numéro de compte client et/ou le montant de votre dernière facture.
- Ne pas répondre à ce type de sollicitation et surtout ne communiquer aucune information.
- Contacter rapidement votre conseiller « EDF Entreprises ». Si l'usage frauduleux de la marque EDF Entreprises est prouvé, EDF engagera immédiatement des poursuites.
- Transférer les messages douteux à l'adresse suivante : message-frauduleux@edf.fr
- Déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie. L’usurpation d’identité, même la simple tentative, est un délit. Vous munir de tout document pouvant aider à identifier l'auteur (nom de l'entreprise et de l’interlocuteur, adresse, numéro de téléphone, objet du démarchage, copie des e-mails et des
pièces jointes, etc).

Dans le cas où du matériel aurait déjà été installé et des factures réglées, il convient de se rapprocher également de l'agence EDF compétente pour faire évaluer le dispositif. Si l'escroquerie est avérée, il faut rapidement déposer plainte.

 

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log