11 Janvier 2012

L’apprentissage, une priorité

Alors que les entreprises doivent verser leur taxe d’apprentissage avant le 1er mars 2012, Guy Métral, président de la CCI de la Haute-Savoie, a consacré sa première conférence de presse de l’année à cette thématique, mardi 10 janvier, convaincu que « l’apprentissage est un bon moyen pour l’entreprise de se développer, d’intégrer des jeunes avec des idées nouvelles et de faciliter l’entrée de ces derniers dans la vie active ».

Alors que les entreprises doivent verser leur taxe d’apprentissage avant le 1er mars 2012, Guy Métral, président de la CCI de la Haute-Savoie, a consacré sa première conférence de presse de l’année à cette thématique, mardi 10 janvier, convaincu que
« l’apprentissage est un bon moyen pour l’entreprise de se développer, d’intégrer des jeunes avec des idées nouvelles et de faciliter l’entrée de ces derniers dans
la vie active ».

 

Cette réunion s’est déroulée, à Metz-Tessy, chez Be-iTech, éditeur de logiciels, spécialisé dans les applications multimédias destinées aux professionnels de santé et aux établissements de soins. Le président de cette PME, Antoine Berry, a effectivement fait de l’apprentissage une véritable culture d’entreprise.

 

La CCI de la Haute-Savoie fait partie des 110 « Points A » en France, points appui alternance, qui accompagnent les entreprises dans leurs demandes administratives et dans la réalisation des contrats. Elle a ainsi conseillé 2600 sociétés en 2011 et enregistré plus de 1300 contrats (+10% par rapport à 2010).

 

Dans le cadre du plan d’urgence pour l’emploi des jeunes, elle se mobilise également aux côtés du Gouvernement et du réseau des CCI pour sensibiliser, via le recrutement d’un développeur de l’apprentissage, les dirigeants n’ayant jamais eu recours à ce mode de formation en alternance. L’objectif était d’en sensibiliser 1000 entre 2009 et 2011 sur le département, 2000 ont d’ores et déjà été contactés et 800 rendez-vous organisés.

 

Elle fait également partie des établissements chargés de la collecte et de la répartition de la taxe d’apprentissage. Elle a traité, dans ce cadre, en 2011, plus de 6000 dossiers et collecté plus de 10M€ ensuite répartis en fonction des souhaits des entreprises. Pour simplifier cette formalité tout en offrant une transparence absolue, elle met à disposition de celles-ci le site Facilitaxe des CCI de Rhône-Alpes.

 

 

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log