07 Janvier 2014

Groupe Grosset-Janin : « la RSE, c’est que du bon sens »

Le constructeur de chalets n’a pas attendu la création du concept de « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) pour adopter un comportement responsable dans ses relations avec ses clients, fournisseurs et dans le management de ses équipes.

illusLe constructeur de chalets n’a pas attendu la création du concept de « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) pour adopter un comportement responsable dans ses relations avec ses clients, fournisseurs et dans le management de ses équipes. Il propose par ailleurs des constructions respectueuses de l’environnement.

 

play Visionner leur témoignage


« C’est du bons sens, rien que du bon sens », a confié Georges Grosset Janin, président de l’entreprise familiale, à Guy Métral, président de la CCI Haute-Savoie, lors de sa visite en décembre.

 

La RSE fait, depuis toujours, partie des gènes de la société créée en 1950 même si le concept n’existait pas encore !

 

La RSE intègre une démarche globale, environnementale, sociale et humaine. Elle s’illustre à différents niveaux dans l’entreprise, de ces bâtiments à ses constructions, en passant par sa prise en compte de la santé dans l’habitat, la mise en place d’une charte des valeurs humaines ou la création de liens avec les associations de son territoire, son souci de réduire à tous niveaux les différentes sources de pollution… Le document à télécharger (pdf) témoigne de l’ensemble de ces initiatives.

 

Le groupe Grosset Janin emploie aujourd’hui 65 salariés en France et une quinzaine en Suisse. Il est implanté à Domancy et dispose d’agences à Megève, aux Gets, à Chamonix et Bourg Saint-Maurice. Il devrait fêter prochainement la construction de son millième chalet.

 

 

 

 

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log