La CCI de la Haute-Savoie pour le projet de liaison grande vitesse Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon
Votre nom Message Email de votre ami
21 Fevrier 2012

La CCI de la Haute-Savoie pour le projet de liaison grande vitesse Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon

La CCI de la Haute-Savoie a choisi de prendre position dans le cadre du projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon (POCL) car l’existence d’infrastructures performantes est une condition essentielle au développement économique des territoires.

La CCI de la Haute-Savoie a choisi de prendre position dans le cadre du projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon (POCL) car l’existence d’infrastructures performantes est une condition essentielle au développement économique des territoires.


Au regard des enjeux et notamment l’amélioration des liaisons entre Rhône-Alpes et l’Auvergne, elle se prononce en faveur du scénario « Médian variante Sud » qui présente un taux de rentabilité de 5 % (contre 3,8 % pour le tracé Ouest-Sud) et permet un gain de temps pour la majorité des liaisons tout en évitant la traversée de la Sologne, territoire particulièrement sensible sur le plan environnemental. Elle exclut donc toutes les variantes débouchant à Macon.

 

Ce positionnement s’inscrit en cohérence avec la motion votée par la CCIR Rhône-Alpes lors de son Assemblée Générale du 27 octobre 2011.

 

Rappelons que ce projet de LGV répond à trois enjeux :

• Redimensionner la liaison Lyon-Paris dont la croissance de trafic est exponentielle,

• Mettre en place d’une desserte de qualité avec Paris pour l’Auvergne et l’ouest de Rhône-Alpes,

• Renforcer les synergies entre Rhône-Alpes et l’Auvergne.

 

Cette future LGV doit en priorité répondre aux fonctionnalités suivantes :

• Constituer un doublement pertinent de l’actuelle liaison Paris-Lyon, tout en optimisant les temps de parcours,

• Permettre une amélioration des liaisons entre Clermont Ferrand et Paris d’une part et Lyon d’autre part,

• Offrir une connexion ferroviaire directe avec Lyon Saint Exupéry (passagers et fret),

• Desservir au mieux les territoires traversés en raccordant cette ligne nouvelle au réseau de lignes classiques pour offrir aux bassins de Roanne, Montluçon, Vichy, Moulins, Orléans et de Bourges des liaisons performantes avec Paris et Lyon,

• Conserver la possibilité de desservir à terme Saint Etienne via Roanne par un raccordement à la ligne classique et l’électrification de la section Roanne-Saint Etienne,

• Contribuer à réduire la saturation du nœud ferroviaire lyonnais grâce à un rééquilibrage entre les trois gares (Perrache, Part Dieu et Saint Exupéry).

 

 

 

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log