Un climat des affaires fragilisé : 32% des PME-TPE déclarent avoir des difficultés de trésorerie
Votre nom Message Email de votre ami
iStock-521272302_conjoncture_graphique
04 Fevrier 2019

Un climat des affaires fragilisé : 32% des PME-TPE déclarent avoir des difficultés de trésorerie

Résultats du Panel régional de conjoncture “Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes” - Janvier 2019

Un climat des affaires fragilisé

Le bilan de 2018 apparaît favorable, près de la moitié des TPE-PME régionales ayant réalisé un chiffre d’affaires en progression. Si elle est un peu en retrait par rapport à l’année dernière, cette part des entreprises en progression de chiffre d’affaires demeure nettement plus importante que celle des entreprises dont le chiffre d’affaires a baissé, notamment dans l’industrie et le tertiaire tourné vers les entreprises.


Ce bilan annuel a néanmoins été pénalisé par les blocages et manifestations du mouvement des Gilets jaunes. 30 % des TPE-PME signalent que leur chiffre d’affaires a été impacté à la baisse en décembre avec des incidences sur le niveau d’emploi pour une part d’entre elles. On observe aussi une dégradation de la situation de trésorerie, 32 % des TPE-PME se disant en situation difficile ou très difficile. Par ailleurs, si une majorité d’entreprises a réalisé les investissements prévus au 2e semestre, près de 20 % disent avoir revu leurs projets à la baisse pour des raisons financières, de manque de visibilité ou du fait des événements sociaux.


Ces derniers sont aussi à mettre en lien avec la forte chute de la confiance dans la situation économique générale : les entreprises confiantes redeviennent minoritaires (41 %) avec une baisse de 30 points par rapport à juillet dernier.


Dans ce contexte, les perspectives des TPE-PME pour le 1er semestre 2019 apparaissent partagées et incertaines. Les chefs d’entreprise ressentent plus fortement des freins à leur développement, avec parmi leurs premières préoccupations les difficultés de recrutement, le manque de vigueur de l’activité et le climat social pesant.


Pour autant, les entrepreneurs ont toujours des projets de développement, avec 25 % des TPE-PME qui annoncent un niveau d’investissement en hausse au 1er semestre. Les perspectives en matière d’emplois restent aussi favorables, obérées par les difficultés de recrutement : 29 % des entreprises prévoient d’augmenter leur effectif salarié d’ici l’été. 

Résultats du Panel régional de conjoncture“Suivi de la situation économique en Auvergne-Rhône-Alpes” Janvier 2019

un conseil personnalisé ?

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log