Année
Periode

En bref

Conjncture dans les services : une situation stable

 

Sur le plan national, la Banque de France indique que l’activité dans les services ralentit en décembre. C’est le cas dans la plupart des branches.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la conjoncture dans  les  services a poursuivi  sa  progression, certes  à  un  rythme  ralenti  et assez modeste, soutenu notamment par  les  activités  informatiques et  le  travail  temporaire (Cf Banque de France).            


En Haute-Savoie, la tendance est stable pour les chiffres d’affaires au 4ème trimestre. Les situations sont toutefois contrastées selon les branches d’activité.

Bilan 2016 : Les chiffres d’affaires ont connu une progression stabilisée en fin d’année ; les trésoreries se sont améliorées également mais restent à un niveau insuffisant. Enfin, les investissements et l’emploi sont en retrait depuis le milieu d’année.

Evolution par branche : La situation est favorable pour l’immobilier et l’amélioration enregistrée début 2015 se poursuit en 2016 même si l’on observe un ralentissement au 4ème trimestre. Pour les services aux entreprises, après un net ralentissement observé début 2016, les chiffres d’affaires ont connu une progression significative au 4ème trimestre 2016.
Pour les transports, un retournement de situation est enregistré courant 2016 avec des chiffres d’affaires qui ont nettement progressé au 3ème trimestre 2016 puis qui se sont stabilisés au 4ème trimestre.
Enfin, l’activité, qui avait repris des couleurs fin 2015 s’est dégradée courant 2016 pour la restauration.

Evolution par zone géographique : les niveaux d’activité sont contrastés, en hausse pour le Bassin annécien et la Vallée de l’Arve, stable pour le Chablais et toujours en retrait pour le Genevois.

 

Perspectives : Elles sont mieux orientées pour les trésoreries mais à un niveau insuffisant, stables pour les chiffres d’affaires contrairement aux investissements et à l’emploi, dont les prévisions restent en retrait. En  Auvergne-Rhône-Alpes,  les   prévisions sont   optimistes,   seules   les entreprises du transport routier font preuve d’une certaine prudence (Cf Banque de France). Au niveau France, les chefs d’entreprise interrogés pensent que l’activité devrait progresser en janvier, à un rythme plus soutenu (Cf Banque de France).


EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log