Année
Periode

Conjoncture de l'économie genevoise : un cLimaT acTUEL maUSSadE mais dES ESpOiRS dE REpRiSE

 

Dans  un  contexte  international  toujours  très  incertain,  la  croissance  de  l’économie  mondiale  reste  molle.  En  Suisse,  après  une  année  2015  morose,  la  reprise  se confirme, même si elle reste contenue. Dans  le  canton  de  Genève,  la  nette  croissance  du  PIB  observée au 2ème trimestre semble indiquer que la conjoncture  se  reprend  après  une  phase  de  stagnation.  Ce mouvement est confirmé par la hausse de l’indicateur  synthétique  avancé  LeA-PIcTeT-OcSTAT  (LPO),  qui indique que la reprise devrait prendre corps en 2017. Pour  l’instant,  le  climat  conjoncturel  actuel  reste  largement  morose,  à  en  croire  les  avis  recueillis  auprès  des  entreprises.

Depuis  le  début  de  l’année,  la  conjoncture  est  insatisfaisante  dans  l’industrie ; les  perspectives sont malgré tout teintées d’optimisme.
Pour les exportations, alors qu’elles sont en augmentation en août  et  septembre,  elles chutent  en  octobre  (- 23,5 % en un an).
Au 3ème trimestre, l’hôtellerie genevoise comptabilise une diminution des nuitées de 2,8 % par rapport au 3ème trimestre de 2015, sans perspectives d’amélioration dans les prochaines mois.
Dans  la  construction,  les  entrepreneurs  continuent  de  juger mauvaise leur situation économique en novembre et aucune  amélioration  n’est  attendue  pour  les six prochains mois.
Sur  le  marché  immobilier,  au  3ème  trimestre,  la  marche des affaires continue à être jugée bonne dans la gérance et la promotion. Dans le courtage, elle demeure maussade.  Pour  les  douze  prochains  mois,  les  promoteurs escomptent une hausse de l’activité. En revanche, du côté de la gérance et du courtage, aucun changement n’est attendu.
En  novembre,  la conjoncture est  considérée  comme mauvaise dans le commerce de détail, avec une fréquentation des magasins  en  baisse.  Néanmoins,  les  détaillants  prévoient  une amélioration de la situation, tant à court qu’à moyen terme.
Du  côté  de  la restauration,  la  situation  des  affaires  continue  de  se  dégrader et les  perspectives sont moroses.
Si  la  conjoncture demeure  maussade  dans  les services financiers en novembre, une amélioration de la situation est toutefois attendue pour les prochains mois.
Enfin, jugée  bonne  depuis  avril  2014,  la  situation  des  affaires  est désormais jugée satisfaisante  en  octobre  dans  les  autres  branches  des  services,  qui  groupent  un  grand nombre  d’entreprises  et  d’emplois  dans  le  canton.  Pour  les six prochains mois, peu de changements sont attendus.

Situation de l'emploi : Le recul entamé au 1er trimestre s’accentue  au  3ème trimestre   et s’établit à - 1,3 % par rapport au 3ème trimestre 2015. Parallèlement, le nombre de frontaliers étrangers actifs dans le canton de Genève augmente  de  7,5  %  par  rapport  au  trimestre  correspondant  de 2015 (+ 5   934 personnes). Cette progression, dont le rythme  s’accélère  depuis  le  1er  trimestre  2015,  est  l’une des plus importantes enregistrées depuis 2011.

 

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS

(en nombre)

 

 

CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS NEUFS

(en milliers de m3)

 

 

EVOLUTION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX

(en millions de francs suisses)

NB : sans les métaux précieux.

 

Source : Ocstat Genève

En savoir plus http://www.ge.ch/statistique/welcome.asp

Site de l'Office Cantonal de Statistique

 

MOTS CLES : #Conjoncture #Economie #Tendances #Perspectives #Suisse

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log