Année
Periode

Excès climatiques, des records à chaque saison

Un 1er hiver doux et humide, un printemps froid et très humide, un été chaud et sec et un automne froid qui s’achève par un mois de décembre sans aucune précipitation ! Au final, les statistiques climatologiques classent 2016 dans la moyenne décennale mais elles masquent des contrastes extrêmes.

 

Productions laitières :

Collecte laitière : Stable
Les livraisons 2016 sont en baisse par rapport à 2015 où elles avaient atteint des sommets. La régulation débutée en mars puis les aléas de la météo compriment la production 2016 de 2 %.

Vente de fromages : En hausse
Très bon début d’année pour les ventes, avant une stabilisation sur l’été et une reprise légère à l’automne. Les stocks reculent. La baisse de collecte en fin d’année pourrait pénaliser les ventes.

 

Productions animales :

Viande bovine :  En baisse
Les cours ploient sous le poids de l’offre. La hausse du cheptel laitier augmente le nombre de réformes et de veaux. Même scénario en élevage allaitant à cause de la Fièvre Catarrhale qui empêche l’exportation de broutards sur la Turquie et sature le marché intérieur.

Viande ovine : Stable
La consommation française continue de baisser mais les cours se maintiennent du fait d’une offre en net recul en Nouvelle-Zélande, premier exportateur mondial. La production ovine française ne couvre plus que la moitié de la consommation intérieure.

 

Productions végétales :

Céréales, grandes cultures :  En baisse
Mauvaise année pour les céréales, en France comme en Pays de Savoie avec des rendements, des cours et des ventes en baisse.

Fruits (Pommes et Poires de Savoie IGP) :  Stable
Pour la récolte 2016, si les rendements pour la poire sont corrects, ils sont entre 10 et 30 % inférieurs à 2015 pour la pomme.

Légumes : En baisse
La météo complique les conditions de production et nuit au rendement sur les légumes d’été et d’automne (jusqu’à - 40 %).

Viticulture : En hausse
La récolte 2016 retrouve enfin des volumes proches de la normale (122 000 hl). Les ventes reculent de 5 % à cause du manque de disponibilités en caves ; de leur côté, les cours progressent de 10 % en moyenne.

Pépinière - Horticulture : Stable
Conditions de production et ventes correctes, comparables à 2015. En revanche, pas de hausse de prix tandis que les coûts de production augmentent. Les marges diminuent au fil des ans et fragilisent la situation économique des entreprises.

Apiculture : En baisse
Très mauvaise année… La production chute de 50 % par rapport à 2015 (seule bonne année parmi les 5 dernières).

Forêt : En baisse
Conjoncture haussière pour le bois énergie mais baissière pour le bois d’oeuvre (charpente, palettes) du fait d’un ralentissement de la demande.

 

EVOLUTION DU MARCHE AGRICOLE

 

 

Source : Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc

 

MOTS CLES : #Conjoncture #Economie #Tendances #Perspectives #Agriculture

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log