Année
Periode

En bref

Une fin d’année en légère amélioration

Au niveau national, la Banque de France indique que l’activité du commerce de détail rebondit en  décembre  (+ 1,9 %, données en volumes cvs-cjo*) mais s’érode sur le trimestre (- 0,3 %).


En Haute-Savoie, pour le 4ème trimestre 2015, la part des commerçants qui déclarent un chiffre d’affaires en baisse a diminué de 5 points par rapport au 3ème trimestre et s’élève à 35 %. La part constatant une hausse avoisine toujours le tiers des entreprises interrogées (chiffre quasi identique au trimestre précédent). Les soldes d’opinion concernant les trésoreries sont toujours dégradés, à savoir que le pourcentage d’entreprises signalant une baisse est plus important que celui signalant une hausse. Quant à l’emploi, il est légèrement mieux orienté tout comme les investissements ; pour ces deux indicateurs,  les soldes d’opinion sont redevenus positifs. Les raisons principalement évoquées pour expliquer cette situation sont la conjoncture générale, les conditions climatiques défavorables, l’impact des attentats sur la fréquentation et l’évolution à la hausse du prix des matières 1ères.

Evolution par branche :
Après un 3ème trimestre difficile, la situation semble s’améliorer pour la branche alimentaire. Quant à l’équipement de la maison, cette branche entrevoit une petite éclaircie en fin d’année. Pour la santé beauté,  la situation s’est stabilisée après trois trimestres de diminution. L’amélioration constatée au 3ème trimestre s’est stabilisée pour la branche culture/loisirs/cadeaux.  Enfin, la légère progression enregistrée ne s’est pas confirmée pour l’équipement de la personne.
 
Stable depuis le début de l’année, le panier moyen est en baisse au 3ème trimestre et stable au 4ème trimestre. Ce sont ainsi 38 % des entreprises interrogées qui le signalent en retrait alors qu’elles étaient 41 % au 3ème trimestre ; pour 48 % d’entre elles, le panier moyen est stable (43 % au 3ème trimestre).

* Données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

Zoom sur l'évolution des chiffres d'affaires (en nombre d'entreprises)

 

 

Les perspectives sont stables et seules 20 % des entreprises interrogées envisagent une hausse de leur activité au prochain  trimestre  (elles  étaient  19 % au trimestre précédent et 23 % au 2ème trimestre).

 

Source : CCI Haute-Savoie

Alimentaire

Après un 3ème trimestre difficile, la situation semble s’améliorer pour la branche alimentaire, qui retrouve son niveau de début d’année ;  en effet, ce trimestre,  42 % des commerçants interrogés signalent   des   chiffres    d’affaires   en   hausse    (+ 12 points/3ème trimestre) et 23 % un chiffre d’affaire en baisse (ils étaient 40 % au trimestre précédent). Bien que moins bien orienté, c’est toujours la stabilité qui prédomine pour l’emploi. Enfin, en ce qui concerne les investissements, ils n’ont pas été favorables courant 2015 mais semble se redresser au 4ème trimestre contrairement aux trésoreries  qui  sont  restées  en  difficultés  tout   au long de l’année. Les raisons qui expliquent ce niveau d’activité sont principalement liées à la conjoncture générale mais également aux conditions météorologiques.

La fréquentation globale s’est redressée. Quant au panier moyen, il est stable pour 56 % des  commerçants  ayant répondu à l’enquête  (+ 8 points / 3ème trimestre)  et en hausse pour 24 % (- 11 points).

Les perspectives sont à la stabilité.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Equipement de la Personne

La petite éclaircie enregistrée au 3ème trimestre ne s’est pas confirmée. Ce sont ainsi près de 60 % des commerçants interrogés qui indiquent un chiffre d’affaire en retrait (chiffre identique à celui du 1er trimestre 2015). Les trésoreries restent dégradées pour 50 % d’entre eux (ils étaient 57 % en début d’année).  L’emploi est légèrement mieux orienté et les investissements sont stables.
 
Le panier moyen qui était légèrement moins dégradé au 3ème trimestre, s’est à nouveau contracté et ce sont 47 % des commerçants qui l’indiquent en baisse (ils étaient 36 % au 3ème trimestre,  57 % au 2ème trimestre et 50 % au 1er trimestre).
Les raisons qui expliquent cette baisse sont notamment la conjoncture globale mais également l’impact des attentats de novembre sur la fréquentation et la hausse des matières 1ères impactant les prix de vente.

D’après un article du Figaro, « les consommatrices, qui disposent d'un budget moyen de 214 euros pour s'acheter de nouveaux vêtements cet hiver, resteront à l'affût des promotions pour réaliser leurs achats, ce qui met les enseignes sous pression. Par ailleurs, si les Françaises passent 5 heures par mois à faire du shopping, 60 % d'entre elles le font aussi bien en boutique que sur Internet. Le « multicanal » est donc un levier de croissance majeur (click-and-collect, e-reservation, ...). »

Les perspectives sont stables mais à un niveau très insuffisant.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Equipement de la Maison

Petite éclaircie en cette fin d’année pour la branche équipement de la maison. En effet, ces derniers trimestres, plus de 50 % des commerçants interrogés signalaient une baisse de chiffre d’affaires, ils ne sont plus que 24 % au 4ème trimestre 2015. Par contre, ces meilleurs résultats n’ont aucun impact, ni sur l’investissement, ni sur l’emploi ou la trésorerie.
Cette situation légèrement plus favorable restera toutefois à confirmer pour ce secteur sinistré depuis de nombreux trimestres.
Enfin, la tendance est la même au niveau national : « même s'ils ne sont pas encore officiels, les chiffres des ventes de meubles en France devraient être positifs. Avec une hausse de 2,5 % sur l'année 2015, le marché affiche sa meilleure performance... depuis 2008. »
La principale raison qui explique cette situation est le contexte économique global.

Quant au  panier moyen, ce sont 63 % des commerçants interrogés qui signalent une stabilité (ils étaient 41 % au trimestre précédent) ; par contre, aucun ne signale de progression.
Par contre, la fréquentation est en hausse pour  31 % des entreprises interrogées et en baisse pour 26 % (les  chiffres  étaient  respectivement de 6  et 52 % au 3ème trimestre).

Les perspectives restent prudentes.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Culture / Loisirs / Cadeaux

L’amélioration constatée au 3ème trimestre s’est stabilisée pour la branche culture/loisirs/cadeaux.  Ce sont ainsi 33 % des commerçants ayant répondu à l’enquête qui signalent une hausse de chiffres d’affaires (36 % au trimestre précédent) et 33 % une stabilité (32 %).  Par contre, tous les soldes d’opinion sont redevenus positifs, à savoir que le pourcentage d’entreprises signalant une hausse est plus important que celui signalant une baisse.
Parmi les raisons principalement évoquées pour expliquer notamment les baisses de chiffres d’affaires, on retrouve la conjoncture globale mais également les conditions météorologiques.
 
Le panier moyen est stable pour 58 % et en retrait pour 25 % des entreprises ayant répondu à l’enquête (chiffres quasi identiques au trimestre précédent). La fréquentation est en hausse pour 25 % (- 21 points) et stable pour 45 % des commerçants interrogés (+ 9 points).

Enfin, la récente publication des chiffres NPD, confirme cette tendance «on s'attendait à un millésime 2015 positif pour les acteurs du jeu et du jouet en France. Finalement, les résultats complets vont au-delà des prévisions : sur un an, le chiffre d'affaires des  jeux  et  des  jouets  a progressé  de  3,4 %, sa meilleure performance depuis 2011».

Les perspectives sont plus favorables.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Santé / Beauté

La lente dégradation observée depuis le début de l’année s’est stabilisée au 4ème trimestre 2015. Ainsi, le nombre de commerçants interrogés qui signalent une baisse de chiffre d’affaires est de 35 % (ils étaient 33 % au trimestre précédent et 21 % au 1er trimestre). Il en est de même pour ceux qui signalent une hausse : ils sont 35 % et ils étaient respectivement 33 et 42 %. Les investissements et l’emploi sont légèrement mieux orientés, contrairement aux trésoreries qui restent fortement dégradées.

En ce qui concerne le panier moyen, il reste dégradé ;  30 % estiment qu’il est stable (27 % au 3ème trimestre) et 58 % qu’il est en baisse (64 %). La fréquentation est en hausse pour 33 % (43  % au 3ème trimestre) et stable pour 27 % des commerçants interrogés (30 % au trimestre précédent).

La dernière étude Sofinscope indique que les Français consacrent aujourd’hui en moyenne 526 euros par an à leurs dépenses de santé, un  budget  en  légère  augmentation  par  rapport  à 2015 (+ 1,5 %). Malgré cela une majorité d’entre eux continue à renoncer à des soins et les stratégies de réduction de frais sont toujours au rendez-vous.

Les perspectives sont légèrement mieux orientées.

Evolution des principaux indicateurs (par rapport à la même période de l'année précédente)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log