Année
Periode

En bref

Une activité moindre

 

Le niveau d’activité se dégrade par rapport au trimestre précédent et à fin 2011, comme le montre le taux moyen d’utilisation des moyens de production en baisse de 1,5 point. Toutefois, le nombre d’entreprises ayant connu une activité plus soutenue progresse de 6,5 points, pour se situer à 21 %. Les carnets de commandes évoluent positivement, tout en restant insuffisants pour la France et surtout à l’export. Ces situations contrastées se retrouvent au niveau des secteurs, avec une dégradation pour certains (automobile, machines-outils…) et une résistance renforcée pour d’autres (aéronautique, réparation de machines…). Les rentabilités ont été majoritairement mises à mal avec des marges et des trésoreries qui se sont contractées.

 

Zoom : selon l'enquête réalisée par le SNDEC, le décolletage subit une perte de chiffre d’affaires de 4 à 5 %, avec 60 % des entreprises en baisse par rapport à 2011 (77 % en décembre) et des investissements en retrait. C’est principalement le marché automobile qui a généré ce retrait d’activité ; pour rappel, la part de marché des constructeurs français est passée de 56.18 % en 2011 à 52.56 % en 2012.

 

 

Perspectives :

Le niveau global de l'activité devrait s'améliorer et 35 % des entreprises devraient avoir une activité plus soutenue (elles étaient 11 % le trimestre précédent), avec des carnets de commandes stables ou en hausse pour 70 % des entreprises interrogées.

 

 

Source : MEDEF Haute-Savoie / Chambre syndicale de la Métallurgie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log