Année
Periode

En bref

Activité en retrait

 

Au plan national, après une légère amélioration sur le 1er trimestre 2012, l’activité est en retrait que ce soit au 2ème ou au 3ème trimestre. En décembre, selon la Banque de France, les ventes du commerce se sont érodées (- 0,7 %) comme au cours du 4ème trimestre (- 1,4 %). Celles de la grande distribution se sont maintenues dans l’ensemble : les supermarchés progressent légèrement mais les grands magasins et les hypermarchés voient leurs ventes s’effriter ; la vente par correspondance s’est inscrite en baisse.

En décembre 2012, l’indice des prix à la consommation (IPC) est en hausse de 0,3 % après une baisse de 0,2 % en novembre. Sur un an, il augmente de 1,3 % (+1,4 % en novembre). Hors tabac, l’indice est également en hausse de 0,3 % (+1,2 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières, la hausse de l’IPC atteint 0,1 % en décembre (+1,3 % sur un an). La hausse des prix du mois de décembre provient de celles, essentiellement saisonnières, des services et des produits manufacturés.
 

Dans un environnement économique tendu, les chiffres d'affaires, qui s’étaient maintenus en 2011, sont restés positifs en Haute-Savoie sur la 1ère partie d’année. Avril a marqué un tournant et la situation du commerce de détail en Haute-Savoie est désormais orientée à la baisse.
Seule une branche tire mieux son épingle du jeu avec  des chiffres d'affaires en hausse, à savoir l'alimentaire, avec une tendance toutefois orientée à la baisse. Activité en dents de scie pour l’équipement de la personne, difficile pour la culture/loisirs/cadeaux et dégradée pour l’équipement de la maison.
 

En Rhône-Alpes, la situation est moins dégradée fin 2012, malgré des chiffres d’affaires négatifs.

 

 

Evolution des chiffres d'affaires (décembre 2012/décembre 2011)

 

 

 

Perspectives :

Elles sont très réservées.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Evolution des chiffres d'affaires des GMS*

(évolution en pourcentage par rapport à l'année précédente)


*GMS : Grandes et Moyennes Surfaces.

Echantillon de 15 magasins de type hyper et surpermarchés en Haute-Savoie

 

 

Source Direction Départ. de la Protection des Populations

Alimentaire


Après plusieurs années difficiles,  la branche alimentaire retrouvait des couleurs fin 2011. En 2012, l’alimentaire tire son épingle du jeu avec des chiffres d’affaires globalement positifs (sauf en février, + 0.3 %, et en avril, - 5,5 %) ; toutefois, la tendance est légèrement orientée à la baisse.

 

La situation est identique en Rhône-Alpes.

 

 

 

 

Evolution des chiffres d'affaires (décembre 2012/décembre 2011)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Equipement de la Personne

 

L’activité est en dents de scie pour l’équipement de la personne depuis mi-2011, avec une orientation à la baisse, toutefois moins prononcée en 2012 ; ainsi, les chiffres d’affaires à fin décembre sont en retrait de 3.8 %, après un retrait de 2.6 % en novembre. (Rappel : l’orientation à la hausse enregistrée en 2009 ne s’est pas poursuivie en 2011, ni améliorée depuis).
 
En Rhône-Alpes, la situation est identique.  

Zoom des ventes de textile en décembre (LSA 01/2013)
Les résultats de l'enquête de l'IFM (Institut Français de la Mode) indiquent que les distributeurs participant à ce panel ont en moyenne enregistré au mois de décembre un recul du chiffre d’affaires de 2 % par rapport à décembre 2011. Les résultats sont assez contrastés puisqu’ils s’échelonnent entre un recul de 6 % pour le commerce indépendant multimarques et les magasins populaires et une stabilité pour les chaînes spécialisées.
Sur l’ensemble de l’année 2012, la consommation d’articles d’habillement et textiles devrait afficher un recul de 2,1 % en valeur.

 

Evolution des chiffres d'affaires (décembre 2012/décembre 2011)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Equipement de la Maison

 

Les chiffres d’affaires pour l’équipement de la maison sont en retrait à fin décembre 2012. Ainsi, la situation est toujours difficile avec des chiffres d’affaires négatifs depuis décembre 2011 (Rappel : tendance baissière depuis 2007 malgré un léger redressement en 2010).
 
En Rhône-Alpes, la situation est toujours difficile à fin décembre. Sur les 18 derniers mois, les chiffres d’affaires sont en recul sauf pour trois mois pour lesquels, ils sont stables.
 
Zoom sur l’équipement de la maison, au plan national (source Fédération Professionnelle FNAEM) :
Si le mois de septembre avait pu susciter un certain espoir, avec des reprises d’activité chez certains acteurs du secteur et une chute d’activité moins marquée que les mois précédents, le mois d’octobre pour sa part ne laisse que peu de place au doute quant à la teneur de cette fin d’année. Avec une chute de 8,5 %, le marché fait moins bien qu’en septembre et enregistre son pire résultat de l’année avec août, tirant ainsi encore un peu plus le cumul marché vers le bas. La question est maintenant de savoir où s’arrêtera la chute sur un marché qui n’en finit plus de détruire de la valeur.

 

Evolution des chiffres d'affaires (décembre 2012/décembre 2011)

 

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Culture / Loisirs / Cadeaux

 

La tendance à l’amélioration constatée en début d'année ne s’est pas confirmée avec des chiffres d’affaires globalement en retrait en 2012, sauf au 1er trimestre.
(Rappel : fin 2011 s’achevait sur une note positive, après une année 2010 orientée à la hausse et une année 2009 en dents de scie).
 
En Rhône-Alpes, le repli de la branche culture/loisirs/cadeaux ne s’est pas démenti, le segment des jeux et jouets étant particulièrement touché.
 
Zoom sur le marché des jouets : « Premier recul des ventes de jouets en dix ans »
(Le Figaro / K Lentschner 15/01/2013)
Les professionnels du jouet ont le sentiment d'avoir limité la casse. Après une année 2011 exceptionnelle (+ 5,4 %), les ventes de jouets ont reculé de 3,9 % l'an passé, selon les chiffres du cabinet NPD qui couvre 69 % de la distribution. Ce qui laisse augurer d'une année 2012 en recul de 2 % à 2,5 % pour l'ensemble du marché, selon les professionnels. «C'est la moins bonne performance du marché après dix années de croissance, commente Pierre Laura, président de la Fédération du jouet et de la puériculture. Il n'empêche, le marché a plutôt bien résisté à la crise. La saison de Noël était mal partie.». Les grands perdants sont les hypermarchés, tandis que les commandes par Internet continuent de progresser.

 

Evolution des chiffres d'affaires (décembre 2012/décembre 2011)

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Santé / Beauté

 

Sur le département, la tendance à l’amélioration constatée mi 2011 s’est brusquement arrêtée fin avril 2012, la tendance est donc toujours orientée à la baisse, d’ailleurs plus marquée en 2012,  avec des chiffres négatifs ou stables sur les six derniers mois.
(Rappel : retournement de tendance en 2010, après trois années d’activité favorable).
 
Au niveau Rhône-Alpes, l’activité est également en baisse, quel que soit le segment ; les chiffres d’affaires à fin novembre s’établissent ainsi à – 5.4 (après un léger sursaut en octobre).
    
Zoom sur la parfumerie : le marché s’érode (le Figaro 01/2013) :
Léger effluve de crise dans les parfumeries françaises. Après deux ans de croissance, les ventes ont reculé de 3% en volume en 2012, et 0,9% en valeur, à 2,8 milliards d'euros, selon le cabinet NPD. «Il ne faut pas être défaitiste. La parfumerie sélective s'en sort plutôt bien, relativise Martine Ringwald, senior vice-président de NPD. Ce n'est pas une mauvaise performance en temps de crise, sur un marché où le prix moyen est élevé et continue de progresser.»

 

Evolution des chiffres d'affaires

 

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log