Année
Periode

En bref

Des niveaux d'activité contrastés

Sur le plan national, la Banque de France indique que l’activité dans  les  services augmente. Les  activités informatiques  et  l’intérim  sont  en  progression. L’hébergement-restauration  est quasi  stable,  après  une baisse marquée en août.

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’activité a rebondi en septembre après un mois d’août plus morose. Le   courant  d’affaires   retrouvé  de   l’hébergement-restauration   et   la bonne  tenue   des  autres   segments  compensent  le recul  du transport  routier de fret (Cf Banque de France).

 
En Haute-Savoie, les niveaux d’activité sont globalement à la stabilité avec des chiffres d’affaires en légère progression, des trésoreries moins dégradées mais  l’emploi et les investissements sont en retrait, plus prononcé pour ce dernier.


Evolution par branche : pour l’immobilier, malgré un léger retrait des chiffres d’affaires, le niveau d’activité reste favorable. La situation est moins dégradée pour la restauration, avec une saison touristique correcte et une météo particulièrement clémente. Pour le transport, les chiffres d’affaires des entreprises ayant répondu à l’enquête se sont améliorés mais les situations restent contrastées avec un niveau d’activité plus favorable pour les transports de marchandises que pour les transports de voyageurs. Enfin, l’activité tend à ralentir depuis début 2016 pour les services aux entreprises.

Evolution par zone géographique : les niveaux d’activité sont contrastés, en hausse pour le Chablais, stable pour le Bassin annécien, en léger retrait pour la Vallée de l’Arve et en forte diminution pour le Genevois.


Perspectives : elles sont plus favorables pour les chiffres d’affaires contrairement aux investissements, à l’emploi et aux trésoreries.
En  Auvergne-Rhône-Alpes,  les prévisions font état d’une activité  bien orientée.
En France, les chefs d’entreprise prévoient une augmentation de l’activité en octobre (Cf Banque de France).

EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS (TRIMESTRE N/TRIMESTRE N-1, EN SOLDE D'OPINION*)

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative

 

Source : CCI Haute-Savoie

Restauration

Avec une saison touristique correcte et une météo particulièrement clémente, la situation est moins dégradée ; d’ailleurs, les prévisions ne se sont pas confirmées pour les chiffres d’affaires qui se sont légèrement redressés. Les trésoreries poursuivent leur lente amélioration, amorcée fin 2014, mais les soldes d’opinion restent négatifs (rappel : depuis le lancement de cette enquête de conjoncture, en 2013, les soldes d’opinion des trésoreries ont toujours été négatifs, à savoir que le nombre d’entreprises signalant une baisse est toujours plus important que celui signalant une hausse). Les investissements, qui avaient repris des couleurs depuis fin 2015, sont en net retrait. Quant à l’emploi, il est  stable, voire en léger recul, surprenant pour une période estivale propice à l’embauche de saisonniers (à suivre).

Les raisons qui expliquent les baisses de chiffres d’affaires sont principalement liées à la contraction du pouvoir d’achat des ménages mais également à un changement de comportement. Au niveau national, les spécialistes dénoncent une forme « d’ubérisation » du secteur avec la restauration à domicile ou au bureau (forme de concurrence déloyale).

En France, la situation est identique avec un niveau d’activité qui se redresse mais qui reste inférieur à sa moyenne de long terme.

Perspectives : elles sont stables, voire légèrement mieux orientées sauf pour l’emploi qui pourrait être impacté sur la fin d’année. 

EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS (TRIMESTRE N/TRIMESTRE N-1, EN SOLDE D'OPINION*)

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative


Source : CCI Haute-Savoie

Immobilier

Malgré un léger retrait des chiffres d’affaires, la situation reste favorable. Les investissements et l’emploi sont en recul alors qu’ils progressaient contrairement aux trésoreries qui se sont sensiblement améliorées. Selon la FNAIM, « on a bien la confirmation d’une reprise en volume comme au niveau des prix ».

Les prévisions font état d’une légère amélioration pour les chiffres d’affaires et les trésoreries, sans impact toutefois sur l’emploi et les investissements.

En France, le volume des ventes continuent à progresser. La majorité des professionnels sont optimistes pour les douze prochains mois, tout en nuançant leurs propos, compte tenu du contexte économique et de la stagnation du pouvoir d’achat des ménages. Par ailleurs, historiquement, les mois précédant une élection présidentielle font apparaître une accalmie, voire un inversement du marché. Enfin, trois mois après le vote en faveur du Brexit, ils s’interrogent des conséquences sur le marché immobilier français, sachant que les acheteurs britanniques étaient, avant le Brexit, les 1ers investisseurs étrangers dans l’immobilier français, notamment dans le secteur des résidences secondaires. 

EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS (TRIMESTRE N/TRIMESTRE N-1, EN SOLDE D'OPINION*)

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative

 

Source : CCI Haute-Savoie

Services aux entreprises

L’activité tend à ralentir depuis début 2016. Les chiffres d’affaires connaissent à nouveau un solde d’opinion négatif (c’est-à-dire que le pourcentage d’entreprises signalant une baisse est à nouveau plus important que celui signalant une hausse). Ce sont ainsi 30 % des entreprises ayant répondu à l’enquête qui signalent une baisse, elles étaient 24 % au trimestre précédent. Elles sont toutefois 50 % à signaler une stabilité. Pour les autres indicateurs, les trésoreries sont mieux orientées, les investissements sont stables et l’emploi est en retrait.

En région, l’activité informatique continue à bien se comporter ainsi que les activités d’ingénierie-études techniques, grâce à  des commandes qui continuent à s’étoffer progressivement, en dépit d’appels d’offres publics en repli. La situation s’est  dans l’ensemble maintenue  pour les agences de travail temporaire,  notamment dans le BTP et l’industrie.

Perspectives : seuls les chiffres d’affaires  sont  bien orientés, les autres indicateurs sont en retrait.

EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS (TRIMESTRE N/TRIMESTRE N-1, EN SOLDE D'OPINION*)

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative

 

Source : CCI Haute-Savoie

Transports

Au 3ème trimestre 2016, les chiffres d’affaires des entreprises ayant répondu à l’enquête se sont améliorés. Ce sont ainsi 33 % qui signalent une hausse et 43 % une stabilité (les chiffres étaient respectivement de 23 et 33 % au trimestre précédent). Ces bons résultats ont eu un impact sur les trésoreries qui sont moins dégradées. Par contre, l’emploi est quasi stable et les investissements sont en net recul. Les situations sont toujours contrastées avec ce trimestre un niveau d’activité plus favorable pour les transports de marchandises que les transports de voyageurs.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la  reprise  attendue pour la rentrée ne  s’est  pas  produite, l’activité restant globalement stable d’un mois sur  l’autre.

Selon la FNTR, le jugement des chefs d’entreprises sur leur activité récente s’améliore mais les perspectives sont moins optimistes. A signaler que la France, l’Allemagne ainsi que 5 autres pays européens mettent la pression sur Bruxelles pour lutter notamment contre le dumping social.

Perspectives : elles sont légèrement mieux orientées sauf pour les trésoreries qui restent dégradées. En région, les perspectives pour  l’automne sont  plus optimistes (cf Banque de France).

EVOLUTION DES PRINCIPAUX INDICATEURS (TRIMESTRE N/TRIMESTRE N-1, EN SOLDE D'OPINION*)

*différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log