Année
Periode

L’écONOmiE gENEvOiSE RESTE aTONE

Dans  le  canton  de  Genève,  le  climat  conjoncturel  est  plus  morose  qu’à  l’échelon  national.  Les  signes  d’amélioration  sont  rares.  En  outre,  les  entreprises  sont  en majorité  pessimistes  quant  à  la  suite  de  l’année,  même si l’indicateur synthétique avancé LEA-PICTET-OCSTAT (LPO) semble, pour sa part, indiquer que le mouvement de contraction observé durant les deux trimestres précédents est enrayé.

Depuis  le  début  de  l’année,  la  situation  des  affaires  est  insatisfaisante  dans  l’industrie. Quant à la production, après avoir augmenté durant  le  mois  précédent,  elle  devient  stable.  Pour  les  prochains  mois,  les  perspectives  émises  par  les  chefs  d’entreprise sont toutefois teintées d’optimisme. Les exportations poursuivent leur baisse.
Au deuxième trimestre, l’hôtellerie  genevoise comptabilise une baisse des nuitées de 6,3 %. Les hôteliers s’attendent à une baisse de la fréquentation au troisième trimestre.
Dans  la  construction,  les  entrepreneurs  continuent  de  juger mauvaise la marche de leurs affaires. Aucune amélioration  de  la  situation  n’est  attendue  pour  les  six  prochains mois.
Sur  le  marché  immobilier,  au  deuxième  trimestre,  la  marche des affaires s’améliore quelque peu dans la promotion, mais  elle  se  détériore  dans  le  courtage.  Dans la  gérance,  elle  reste  satisfaisante.  Pour  les  douze  prochains mois, les professionnels de l’immobilier misent sur la stabilité de leurs affaires.
La marche des affaires continue de se détériorer dans le commerce de détail.
Du côté de la restauration, la situation demeure maussade. Pour la seconde partie de l’année, les restaurateurs sont pessimistes.
La  situation  des  affaires  demeure  bonne  en  juillet  dans  les autres  branches  des  services et la marche des  affaires devrait rester stable d’ici à la fin de l’année.

Le  recul  de  l’emploi  entamé  au  premier  trimestre  se  confirme  au  deuxième et ce mouvement de baisse devrait se poursuivre. Parallèlement, au deuxième trimestre, le nombre de frontaliers étrangers actifs  dans le canton de Genève augmente de 5,5 % par rapport au trimestre correspondant de 2015 (+ 4  339 personnes).

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS

(en nombre)

CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS NEUFS

(en milliers de m3)

EVOLUTION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX

(en millions de francs suisses)

NB : sans les métaux précieux.

 

En savoir plus http://www.ge.ch/statistique/welcome.asp

Site de l'Office Cantonal de Statistiques

Source : Ocstat Genève
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log