Année
Periode

En bref

Activité globalement en retrait


Sur le plan national, la Banque de France indique que l’activité progresse très légèrement, sous l’effet notamment de la hausse du travail temporaire. Les effectifs diminuent un peu, les prix restent orientés à la baisse et les trésoreries n’évoluent quasiment pas.

En Rhône-Alpes, selon la Banque de France, la situation est globalement stable à fin septembre avec des situations contrastées : le travail temporaire poursuit son érosion et le transport routier accuse une petite inflexion contrairement à l’activité dans l’ingénierie informatique qui confirme sa bonne orientation.


En Haute-Savoie, tous les secteurs d'activité sont en retrait au 3ème trimestre sauf l’immobilier
: après s'être redressée au 2ème trimestre 2014, l'activité dans la restauration s'est à nouveau contractée ; pour les transports, la très légère amélioration constatée au 2ème  trimestre ne s'est pas confirmée au 3ème trimestre, quant aux services aux entreprises, la lente dégradation constatée depuis fin 2013 s'est poursuivie au 3ème  trimestre 2014. Seul l'immobilier sort du lot : la situation qui s’était dégradée depuis le 1er trimestre s'est légèrement améliorée au 3ème  trimestre.
Les chiffres d’affaires et les investissements sont légèrement moins bien orientés à l’inverse des autres indicateurs qui sont quasi stables (emploi et indicateurs financiers).

 

Evolution des chiffres d'affaires en % (trimestre n/trimestre n-1)

 

 

 

Les raisons principalement évoquées pour analyser le niveau d’activité sont la situation économique globale citée par 54 % des entreprises mais aussi celle des  différents  secteurs  d’activité, 39 %, ainsi que la baisse de la demande 26 %.
Si l’on compare au même trimestre de 2013, les chiffres d’affaires sont moins bien orientés et l’emploi est stable. Par contre, les investissements, les trésoreries et les marges se sont dégradés ; la rentabilité est stable mais reste dégradée.

Evolution par zone géographique : C'est la stabilité qui prédomine pour les zones d'Annecy et du Chablais avec respectivement 43 et 52 % des entreprises qui signalent une activité stable au 3ème trimestre 2014. Pour la Vallée de l'Arve et le Genevois, ce sont par contre respectivement 52 et 42 % des entreprises qui signalent une baisse de leur activité.

 

Evolution des chiffres d'affaires par branche en %

(3ème trimestre 2014/3ème trimestre 2013)

 

 

 


PERSPECTIVES
Elles sont stables en termes d’emploi et moins favorables en termes d’investissements. La situation n’est pas optimiste non plus en termes de chiffres d’affaires, avec 35 % d’entreprises interrogées signalant une baisse d’activité (+ 13 points/trimestre précédent) et 12 % signalant une hausse d’activité (- 16 points).
En Rhône-Alpes, les prévisions sont contrastées, dégradées dans le travail temporaire, plutôt confiantes pour les autres secteurs.
Sur le plan national, la Banque de France signale une faible augmentation de l’activité à court terme.

 

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log