Année
Periode

En bref

Un décrochage au 3ème trimestre ?

 

 

Au plan national, selon l'Insee, le climat conjoncturel se dégrade nettement dans les Services. En Rhône-Alpes, selon la Banque de France, le courant des affaires recouvre des disparités marquées.

 

 

En Haute-Savoie, si la situation des Services semble plus favorable par rapport au même trimestre de 2010 (avec un solde d'opinion en hausse de 8 points),  la conjoncture s'est dégradée au 3ème trimestre par rapport au 2ème trimestre 2011 (avec un solde d'opinion en retrait de plus de 25 points).


En effet, par rapport au même trimestre de 2010, les chiffres d'affaires et l'emploi sont stables à l'inverse des investissements qui sont moins bien orientés ; en ce qui concerne les indicateurs financiers, la trésorerie est stable contrairement à la marge et à la rentabilité qui sont plus dégradées.


Par contre, par rapport au 2ème trimestre 2011, les chiffres d'affaires sont moins bien orientés tout comme les investissements et l'emploi ; la trésorerie est quasi stable contrairement à la marge et à la rentabilité qui sont plus dégradées.


Ce niveau d'activité en retrait concerne tous les secteurs, quoique moins prononcé pour la restauration.


Cette situation semble identique quelle que soit la zone géographique, quoique plus affirmée pour la Vallée de l'Arve.

 

 

 

 

Evolution des principaux indicateurs

(par rapport au même trimestre de l'année précédente)

 

 

Perspectives pour le 4ème trimestre 2011

 

 

Perspectives :

Elles sont stables en termes de chiffres d'affaires mais moins favorables en termes d'emploi. Selon l'Insee, "les entrepreneurs interrogés estiment que l'activité a ralenti récemment et qu'elle continuera à décélérer".

Restauration

 

 

La situation de la restauration est plus favorable au 3ème trimestre 2011 qu'au 3ème trimestre 2010 avec un solde d'opinion en hausse de 15 points. Par contre, après deux trimestres de légère amélioration, le niveau d'activité semble en léger retrait au 3ème trimestre 2011, avec un solde d'opinion en baisse de 12 points.

 

Ainsi, par rapport au même trimestre de 2010, les chiffres d'affaires sont en progression, les investissements sont mieux orientés, l'emploi et la trésorerie sont stables mais la marge et la trésorerie sont moins bien orientées. Par rapport au 2ème trimestre 2011, les chiffres d'affaires sont stables, les investissements et l'emploi sont mieux orientés, la trésorerie est stable, par contre la marge et la rentabilité sont en retrait.

 

Les principales raisons évoquées sont le contexte économique général, la situation globale du secteur de la restauration et le niveau de la demande. Il semblerait que les restaurants situés en zones touristiques n'aient pas bénéficié de la saison estivale, les touristes ayant été présents mais extrêmement attentifs à leur budget. Par ailleurs, phénomène de société ayant une incidence sur les restaurants pratiquant les plats du jour, l'évolution de la pause déjeuner qui est désormais de 22 minutes, avec des salariés qui sont toujours plus nombreux à préparer leur repas ou à acheter un sandwich.

 

Point positif concernant la Fête de la Gastronomie : le sondage Néo Restauration montre que cette 1ère édition est un franc succès puisque 67 % des personnes interrogées pense que cette journée a changé leur image de la restauration et 97 % souhaite que cette opération soit renouvelée.

 

  

 

 

Evolution des principaux indicateurs

 

 

Perspectives :

 

Les prévisions sont légèrement mieux orientées que ce soit en termes de chiffres d'affaires ou d'investissements. Les prévisions sont nettement moins favorables en termes d'emploi pour cette fin d'année. Ces perspectives sont confirmées par le moral des ménages qui est en recul et qui sont donc peu propices à la consommation.

 

Assurances

 

Les retours de l'Enquête Trimestrielle Services pour la branche Assurances ne permettent pas d'établir des résultats fiables, seules des tendances peuvent être communiquées.

  

Les tendances qui se dégagent sont une stabilité avec cependant une part des entreprises signalant une baisse de leur niveau d'activité en hausse, et des indicateurs financiers toujours dégradés.

  

Les perspectives semblent être à la stabilité.

 

 

 

Immobilier

 

Le niveau d'activité est en retrait par rapport au même trimestre de 2010, avec un solde d'opinion en fort recul.  Par rapport au 2ème trimestre 2011, la situation est également moins favorable avec un solde d'opinion en baisse de 10 points.

 

Par rapport au même trimestre de 2010, les chiffres d'affaires sont en retrait, les investissements et l'emploi sont légèrement mieux orientés ; la trésorerie est en baisse, la marge semble plus favorable contrairement à la rentabilité qui régresse. Par rapport au 2ème trimestre 2011, les chiffres d'affaires et l'emploi sont moins bien orientés et les investissements sont stables ; la trésorerie est en baisse, la marge semble mieux orientée contrairement à la rentabilité.

 

 

Evolution des principaux indicateurs

(par rapport au même trimestre de l'année précécente)

 

 

Perspectives :

Elles sont  stables pour l'emploi et les investissements mais moins bien orientées en termes de chiffres d'affaires

Services aux entreprises

 

En Haute-Savoie, la situation semble plus favorable au 3ème trimestre 2011 qu'au 3ème trimestre 2010, avec un solde d'opinion en hausse (> à 20 points). Par contre, la situation recule par rapport au 2ème trimestre 2011, le solde d'opinion étant en très forte baisse, de plus de 15 points.

 

Par rapport au même trimestre de 2010, les chiffres d'affaires semblent mieux orientés, tout comme les investissements contrairement à l'emploi qui se stabilise. La trésorerie est stable, la marge et la rentabilité semblent mieux orientées. Par rapport au 2ème trimestre 2011, les chiffres d'affaires sont moins bien orientés tout comme les investissements et l'emploi ; en ce qui concerne les indicateurs financiers, les trésoreries se stabilisent contrairement à la marge et à la rentabilité qui se sont dégradées.

 

NB : Au niveau régional, la situation est contrastée, les activités d'ingénierie et d'analyse ont eu un niveau d'activité favorable tout comme les activités informatiques contrairement aux agences intérim dont l'activité a été stable.

 

 

Evolution des principaux indicateurs

(par rapport au même trimestre que l'année précédente)

 

 

Perspectives :

Elles sont stables pour les chiffres d'affaires et l'emploi, en baisse pour les investissements.

Transports

 

La situation du transport est plus favorable au 3ème trimestre 2011 qu'au 3ème trimestre 2010 avec un solde d'opinion en hausse de 5 points.

 

Par contre, après un 1er trimestre en légère amélioration, un 2ème trimestre stable, le niveau d'activité du 3ème trimestre 2011 semble en retrait, avec un solde d'opinion en baisse de plus de 20 points. Ce constat se retrouve au niveau national car l'Insee signale que dans le secteur du transport routier de marchandises et de la messagerie, les soldes d'opinion relatifs à l'activité passée comme à l'activité future baissent fortement. Par rapport au même trimestre de 2010, les chiffres d'affaires sont en progression, les investissements sont par contre moins bien orientés, tout comme l'emploi ; les indicateurs financiers se sont dégradés, de manière plus prononcée pour la marge et la rentabilité. Par rapport au 2ème trimestre 2011, les chiffres d'affaires sont en légère hausse, les investissements sont par contre moins bien orientés. Concernant les indicateurs financiers, la trésorerie est stable contrairement à la marge et à la rentabilité.

 

 

Les principales raisons évoquées sont le contexte économique général, la situation globale du secteur du transport. Par contre, le niveau de la demande semble plus élevé que le trimestre précédent.

 

 

 

 

Evolution des principaux indicateurs

(par rapport au même trimestre de l'année précédente)

 

 

 

 

Perspectives :

Elles sont stables en termes de chiffres d'affaires. En ce qui concerne les investissements, elles sont moins dégradées, la part des entreprises interrogées signalant une baisse passant de 30 à 14 %. Enfin, l'emploi devrait se maintenir pour 92 % des entreprises interrogées.

 

Formation

 

Les retours de l'Enquête Trimestrielle Services pour la branche Formation ne permettent pas d'établir des résultats fiables, seules des tendances peuvent être communiquées.

  

Les tendances qui se dégagent sont une baisse conséquente du niveau d'activité. Tous les indicateurs semblent en baisse, de manière plus prononcée pour les indicateurs financiers.

  

Les perspectives semblent être à la stabilité, sans signe d'amélioration.

 

 

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

 

 

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log