Année
Periode

Une conjoncture correcte

Un anticyclone bien arrimé :
Avril est ensoleillé et peu arrosé. Le déficit hydrique moyen atteint 50 %. Les journées sont chaudes et les nuits fraîches. Des gelées tardives sont enregistrées à basse altitude dont les effets sont dévastateurs sur une végétation qui compte 3 semaines d'avance.
Le mois de mai est chaud et encore plus ensoleillé. Les précipitations sont très inégales selon les secteurs. Les températures estivales assèchent le sol superficiellement.
Juin enfin est TRES chaud. 3 à 4°C au-dessus des normales, le pic de chaleur survenu entre le 18 et le 22 juin le rend similaire au mois de juin 2003. Les précipitations sont conformes en avant-pays et déficitaires de 30 % en montagne.
Des ressources en eau au plus bas...
Le déficit cumulé de précipitations depuis l'été 2016 rend la situation de plus en plus préoccupante. Le faible manteau neigeux a conduit ce printemps à des niveaux d'étiages totalement inédits en Pays de Savoie. Des mesures d'économie d'eau ont été décrétées dès le mois d'avril.

Production laitière :
Collecte laitière
 : Le recul de production se poursuit jusqu'à la mise à l'herbe des animaux, au mois de mars pour la zone d'avant-pays.
Vente de fromages : Elles sont correctes, malgré le tassement de la fréquentation touristique. Seule la Tomme de Savoie connaît une baisse de ses ventes en avril, mais conforme aux normales.

Production animale :
Veaux 8 jours :  Reprise et prolongation de la hausse saisonnière du fait d'un retrait de l'offre. Les éleveurs laitiers élèvent davantage de veaux femelles.
Vaches de réforme :  La hausse saisonnière se poursuit de la même façon et pour les mêmes raisons : moins de réformes donc moins d'offre.
Viande ovine :  Embellie des cours de l'agneau... mais deux mois après Pâques qui constitue en France le pic annuel du marché.

Production végétale :
Céréales, grandes cultures :  Fin de campagne morose, malgré le bas niveau des cours du blé, les organismes stockeurs ont préféré vendre pour limiter les reports de stock sur la nouvelle campagne.
Arboriculture (pommes et poires) :  Fin de campagne commerciale correcte mais épisode de gel intense du 18 au 20 avril, qui diminue considérablement le potentiel de récolte 2017.
Légumes :  Encore un bon trimestre pour les conditions de production mais plutôt décevant pour la vente. Le marché européen est chargé, les prix sont bas et les consommateurs locaux se sont davantage approvisionnés en grande surface.
Viticulture :  Commercialisation satisfaisante pour les vins de Savoie mais production 2017 frappée elle aussi par deux épisodes de gel les 18, 20 et 29 avril. La vendange pourrait diminuer de 20 %.

 

EVOLUTION DU MARCHE AGRICOLE

 

 

Source : Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc

 

MOTS CLES : #Conjoncture #Economie #Tendances #Perspectives #Agriculture

 

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log