Année
Periode

Pas d’amélioration pour l’économie genevoise

Au niveau mondial, la reprise économique est lente et paraît plus fragile qu’il y a quelques mois. Le haut degré d’incertitude qui règne pèse sur les investissements ainsi que sur le commerce international. Dans un tel contexte, l’économie suisse, fortement dépendante de l’étranger, peine à retrouver de la vigueur. Le coup de frein causé par la brusque appréciation du franc en janvier 2015 est loin d’être compensé. Le climat conjoncturel reste morose dans le canton de Genève, sans amélioration depuis plusieurs mois. 

Depuis le début de l’année, la situation des affaires est insatisfaisante dans l’industrie. En matière de commandes, un mouvement de reprise se dessine toutefois depuis quelques mois. Quant aux exportations, elles s’orientent à la baisse.
La situation des affaires dans les services financiers genevois est également insatisfaisante ; ce mouvement devrait toutefois s’inverser lors des prochains mois.
Au 1er trimestre, l’hôtellerie genevoise comptabilise une diminution des nuitées de 1,7 % par rapport au même trimestre de 2015. Les hôteliers s’attendent toutefois à une hausse de la fréquentation au 2ème trimestre.
Dans la construction, la marche des affaires continue de se détériorer et aucune amélioration de la situation n’est attendue pour les six prochains mois.
Sur le marché immobilier, au 1er trimestre, la marche des affaires se dégrade quelque peu dans la gérance, mais elle demeure satisfaisante. Elle est également satisfaisante dans la promotion, tandis que, dans le courtage, elle se détériore. Pour les douze prochains mois, les professionnels de l’immobilier tablent sur une stabilité des affaires.
Si la situation des affaires reste mauvaise dans le commerce de détail, certains signes positifs apparaissent. Le recul de la fréquentation des magasins et celui du volume des ventes sont ainsi moins marqués que précédemment.
Du côté de la restauration, la situation se détériore sensiblement. Pour les prochains mois, le pessimisme des restaurateurs s’estompe par rapport aux trimestres précédents.
La situation des affaires est toujours considérée comme bonne en avril dans les autres branches des services, qui groupent un grand nombre d’entreprises et d’emplois dans le canton. Les perspectives sont positives.

Au 1er trimestre, l’emploi exprimé en équivalents plein temps (EPT) recule en un an (- 0,4 %) dans le canton de Genève, pour la 1ère fois depuis le 2ème trimestre 2010. Dans le même temps, le nombre de frontaliers étrangers actifs dans le canton de Genève augmente de 7,2 % par rapport au trimestre correspondant de 2015 et totalise 82 392 personnes. Il faut remonter à 2013 pour observer une croissance supérieure.

Perspectives : L’incertitude prévaut quant à l’évolution de la conjoncture pour les prochains mois. Le regain de dynamisme attendu prendra-t-il effet en 2016 ?

 

Evolution des échanges commerciaux (en millions de francs suisses)

NB : total sans or en barres, monnaies, métaux précieux, pierres gemmes, objets d'art, ni antiquités

 

Construction de logements neufs dans le Canton de Genève (en nombre)

Données provisoires pour le 1er trimestre 2016.

 

Construction de bâtiments neufs (en milliers de m3)

Données provisoires pour le 1er trimestre 2016.

 

Source : Ocstat Genève

En savoir plus http://www.ge.ch/statistique/welcome.asp

Site de l'Office Cantonal de Statistiques

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log