Année
Periode

En bref

Une activité qui décélère sensiblement

 

Dans l’industrie, la progression de l’activité a été moindre, le solde d’opinion tout en restant positif ayant chuté. 60 % des entreprises ont constaté une activité identique, soit une augmentation de 14 points.
Le taux moyen d’utilisation des capacités de production a été pratiquement équivalent à celui du 1er trimestre et identique à celui du même trimestre 2014.
Cette stabilisation s’explique notamment par des carnets de commandes moins satisfaisants à l’export (alors que les carnets France évoluent de façon positive).
En ce qui concerne la situation financière, le pourcentage d’entreprises dont les marges se sont détériorées a augmenté de 16 points et le solde d’opinion qui était positif est devenu largement négatif. 32 % des entreprises ont constaté une dégradation de leur trésorerie, ce qui correspond à une augmentation de 14 points en un trimestre.

Zoom sur le décolletage : les chiffres d’affaires progressent de 3,2 % sur le 1er quadrimestre par rapport à 2014.


Perspectives : les prévisions sont un peu moins bien orientées que celles du trimestre précédent et rien n’augure d’un nouvel élan pour une croissance beaucoup plus soutenue.

 

Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log