Année
Periode

Des livraisons de lait au plus haut

Climat et situation des cultures :
Le mois de janvier se présente comme le plus chaud de son histoire, avec des températures sur la dernière décade parfois 7°C au-dessus des normales saisonnières… Pour autant, l’ensoleillement demeure déficitaire sur les trois mois et les précipitations sont à l’inverse très excédentaires sur janvier et février.
L’agriculture de façon globale profite de ces conditions météo, mais les situations varient selon les productions. Les légumes d’hiver apprécient la douceur de janvier et février mais les légumes primeurs implantés sous abris sont bloqués dans leur développement au mois de mars faute d’ensoleillement en journée. Côté élevage, la pousse d’herbe est précoce en avant-pays mais conforme au-dessus de 800 m.

Produits laitiers :
Collecte laitière : En forte hausse, + 6 % en moyenne toutes appellations confondues entre novembre 2015 et janvier 2016.
Vente de fromages :  La bonne santé commerciale des fromages de Savoie est le résultat d’un marché à la fois dynamique et équilibré. Dynamique grâce à une politique forte de promotion des produits (affiches, spots publicitaires, événementiel, dégustations en station). Equilibré grâce à des règles de régulation de l’offre négociées auprès de l’Union Européenne par les producteurs et pour les producteurs de fromages sous appellation, suite à l’abrogation du régime administré des quotas laitiers le 31 mars 2015.

Productions animales :
Veaux 8 jours : Spectaculaire remontée des cours à partir du 15 janvier, date de réouverture du marché espagnol après l’épisode de crise sanitaire de la FCO (Fièvre Catarrhale Ovine).
Femelles de réforme : Du mieux également,  les cours connaissent la hausse saisonnière mais restent contenus par une offre intérieure abondante : 10 % en dessous des cours 2015.
Viande ovine : Des cours bas liés à une demande toujours plus faible.

Productions végétales :
Céréales, grandes cultures : Marché morose et cours bloqués. Le marché est difficile, autant en zone franche qu’en dehors de la zone.
Légumes : L’hiver doux profite à la production de légumes mais leur afflux perturbe le marché français. Pas d’incidence sur le marché local de la vente directe.
Arboriculture (pommes et poires) : Marché dynamique en Poires mais situation plus contrastée en Pommes selon les variétés.
Viticulture : Très bon trimestre pour la commercialisation, lancement du Crémant de Savoie réussi. Mais le manque de disponibilités freine le marché des vins de Savoie.

Evolution du marché agricole

 

 

Source : Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log