Année
Periode

Transports

 

La situation s’est encore dégradée au 1er trimestre 2015 ; seules 15 % des entreprises interrogées indiquent une hausse d’activité et  46 % une baisse (elles étaient respectivement 30 et 15 % au trimestre précédent). Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 50 % des entreprises interrogées) et celle du secteur d’activité (38 %) mais également le niveau de la demande (25 %).
La situation est par ailleurs contrastée et le transport de voyageurs tire mieux son épingle du jeu que le transport de fret.  Aucun transporteur routier interrogé ne signale de chiffres d’affaires en progression ; par contre, 70 % déclarent une baisse. Pour les transporteurs de voyageurs, plus de 30 % signalent une  hausse de chiffre d’affaires et 45 % une stabilité.


En Rhône-Alpes, selon la Banque de France, la demande s’inscrit de nouveau en baisse, dans un contexte concurrentiel assez vif. Les chefs d’entreprise gèrent au mieux leurs coûts en ajustant les effectifs et les prix.


Perspectives : malgré la situation délicate que connaît le secteur du transport, les prévisions sont moins négatives.

 

Evolution des différents indicateurs en % (trimestre n/trimestre n-1, en solde d'opinion*)

 *différence entre la proportion de répondants ayant exprimé  une opinion positive et celle ayant exprimé une opinion négative.

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log