Année
Periode

En bref

Un niveau d 'activité moins bien orienté

 

Sur le plan national, la Banque de France indique que l’activité dans les services est stable, la baisse de l’hébergement-restauration, de la publicité et des services aux ménages est compensée par la hausse des autres secteurs, notamment dans les transports. L’intérim reste dynamique.


En Rhône-Alpes, la Banque de France signale que l’activité a été globalement stable pour l’ensemble des secteurs, avec cependant une baisse marquée dans le secteur du travail temporaire. Les prix des prestations n’ont que peu varié, mais doivent être nuancés selon les secteurs, ajustés à la hausse dans les transports et à la baisse dans les activités informatiques.


En Haute-Savoie, le niveau d’activité mieux orienté en fin d’année ne s’est pas confirmé au 1er trimestre. Les chiffres d’affaires et les investissements se sont légèrement dégradés. Les indicateurs financiers sont en baisse, plus marquée pour la marge et la rentabilité. Seul l’emploi est stable. Les situations sont toutefois contrastées : le niveau d’activité des entreprises de services aux entreprises s’est stabilisé contrairement aux autres secteurs d’activité qui sont en retrait.

Les raisons principalement évoquées pour analyser le niveau d’activité sont la situation économique globale  (citée par 41 % des entreprises)  mais aussi celle des  différents  secteurs  d’activité (23 %) ainsi que la baisse de la demande (17 %). Les chiffres étaient respectivement de 33 %, 22 % et de  12 % au 4ème trimestre 2013.
Si l’on compare au même trimestre de 2013, les chiffres d’affaires, les investissements et les indicateurs financiers sont stables (sauf pour la rentabilité qui reste dégradée). L’emploi est quant à lui mieux orienté.

Evolution par zone géographique : les chiffres d’affaires sont moins bien orientés pour le Bassin Annecien et le Chablais, tandis qu’ils sont stables pour la Vallée de l’Arve et le Genevois (avec toutefois près de 50 % des entreprises qui signalent une baisse de chiffres d’affaires).

 

Evolution des chiffres d'affaires en % (trimestre n/trimestre n-1)

 

 

Evolution des chiffres d'affaires par branche en %

(1er trimestre 2014/1er trimestre 2013)

 

 

Perspectives :

Elles sont stables en ce qui concerne les chiffres d’affaires et l’emploi. Par contre, les investissements sont moins bien orientés. Si 58 % des entreprises signalent une stabilité des investissements, elles sont 27 % à signaler une baisse (en hausse de 12 points).
En Rhône-Alpes, les prévisions sont favorables dans l’ensemble et sur le plan national, la Banque de France signale que l’activité devrait progresser en avril.

Restauration

 

Malgré une bonne saison touristique, la légère amélioration des chiffres d’affaires ne s’est pas confirmée au 1er trimestre 2014, du fait d’arbitrages budgétaires des touristes notamment.
    
Par rapport au 4ème trimestre 2013, tous les indicateurs sont en retrait, y compris l’emploi (à noter toutefois que 64 % des entreprises signalent une stabilité de leur effectif).
Si l’on se réfère à la même période de l’année précédente, l’emploi et les trésoreries sont relativement stables, contrairement aux investissements, aux marges et à la rentabilité ainsi qu’aux chiffres d’affaires qui sont en retrait.


Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 55 % des entreprises ; ils étaient 11 % au trimestre précédent), le secteur d’activité (5 %   contre  17 %) ainsi que la baisse de la demande (5 %  contre 11 %).

 

Evolution des chiffres d'affaires en %

 

 

Perspectives :

Elles sont moins favorables pour les chiffres d’affaires (toutefois stables pour 65 %) et l’emploi. Elles sont par contre stables en termes d’investissements.

Source : CCI Haute-Savoie

Immobilier

 

La situation ne s’est pas améliorée pour le secteur de l’immobilier et s’est même dégradée par rapport au trimestre précédent.


Par rapport au 4ème trimestre 2013 : 41 % des entreprises interrogées signalent une baisse de chiffres d’affaires. Tous les autres indicateurs sont en retrait, notamment les investissements. D’ailleurs, la part des entreprises signalant des investissements en retrait progresse de 23 points (passant de 22 à 45 %).
Si l’on se réfère au 1er trimestre 2013, seuls les chiffres d’affaires et les trésoreries sont légèrement mieux orientés, les investissements sont stables et les autres indicateurs en retrait.

 

Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 61 % des entreprises), le secteur d’activité (52 %) ainsi que la baisse de la demande (22 %). Les chiffres  étaient  respectivement de 26, 22 et  13 % au trimestre précédent.

 

Evolution des chiffres d'affaires en %

 

 

Perspectives :

Elles sont mieux orientées pour les chiffres d’affaires contrairement aux investissements et à l’emploi (elles sont toutefois 60 et 73 % à signaler un niveau d’effectif stable).

Source : CCI Haute-Savoie

Services aux entreprises

 

Le niveau d’activité des entreprises de services aux entreprises s’est stabilisé au 1er trimestre 2014.
 

Par rapport au 4ème trimestre 2013 : les chiffres d’affaires sont en léger retrait, les investissements et l’emploi sont stables. Les trésoreries sont mieux orientées contrairement aux marges et à la rentabilité.
Par rapport au 1er trimestre 2013, les investissements sont mieux orientés, les chiffres d’affaires et l’emploi sont stables contrairement aux autres indicateurs qui sont en retrait.


Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 33 % des entreprises), le secteur d’activité (30 %) ainsi que la baisse de la demande (19 %). Les chiffres étaient respectivement de 57,  30  et  10 % au trimestre précédent.

Evolution des chiffres d'affaires en %

 

 

Perspectives :

Elles sont légèrement moins bien orientées que ce soit en termes de chiffres d’affaires, d’investissements ou d’emploi.

Source : CCI Haute-Savoie

Transports

 

Au 1er trimestre, la situation ne s’est pas améliorée pour le secteur des transports. Les entreprises de transport de fret sont toujours dans une situation difficile (concurrence des pays de l’Est et de l’Espagne, etc.) ; quant aux entreprises de transports de voyageurs, les situations sont contrastées, certaines tirant mieux leur épingle du jeu que d’autres.
 

Par rapport au 4ème trimestre 2013, les chiffres d'affaires progressent toujours légèrement, mais ce sont encore plus de 50 % des entreprises interrogées qui signalent une baisse de chiffres d’affaires (elles étaient plus de 40 % au trimestre précédent).  Les autres indicateurs sont également en retrait, plus prononcé pour les indicateurs financiers.
Si l’on se réfère à la même période de l’année précédente, tous les indicateurs sont légèrement mieux orientés, sauf pour les investissements et les chiffres d’affaires.

 

Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 33 % des entreprises),  la situation du secteur d’activité (19 %) mais aussi la baisse de la demande (5 %). Les chiffres étaient respectivement de 25, 17 et 4 % au 4ème trimestre 2013.

 

Evolution des chiffres d'affaires en %

 

 

Perspectives :

Les chiffres d’affaires sont légèrement mieux orientés contrairement aux investissements. L’emploi est stable.

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log