Année
Periode

Immobilier

Un niveau d'activité légèrement moins dégradé

 


Au 1er trimestre 2013, le niveau d’activité est légèrement moins dégradé mais reste à un niveau insuffisant ; ainsi ce sont plus de la moitié des entreprises interrogées qui signalent une baisse d’activité. Si l’on se réfère au même trimestre de l’année 2012, la situation s’est très nettement dégradée, la part des entreprises interrogées signalant une baisse d’activité passant de 20 à 52 %.

Par rapport au 4ème trimestre 2012 : la situation est légèrement mieux orientée pour les chiffres d’affaires et les investissements contrairement aux autres indicateurs qui sont moins bien orientés (de manière moins prononcée pour la rentabilité).

Par rapport au 1er trimestre 2012, tous les indicateurs sont en retrait.

Les raisons principalement évoquées sont la situation économique globale (citée par 48 % des entreprises) mais aussi celle des différents secteurs d’activité (36 %) ainsi que la baisse de la demande (28 %).


Zoom sur les bureaux en régions (BNP Paribas Real Estate 03/2013) :
Avec 1 150 000 m² traités en 2012, le marché de bureaux en régions enregistre une diminution de 9 % par rapport à 2011. L’offre à un an  se stabilise à 2 300 000 m² de surfaces de bureaux disponibles. L’offre de bureaux neufs poursuit sa baisse tandis que celle de seconde main continue d’augmenter. En 2013, les niveaux de transactions devraient connaître une nouvelle décrue pour s’établir autour de 1 050 000 m².

 

 

Evolution du niveau d'activité (en pourcentage)

 

 

 

Perspectives :

Elles sont légèrement mieux orientées, que ce soit en termes d’évolution de chiffres d’affaires ou d’investissements ; par contre, les prévisions concernant l’emploi sont à la stabilité.

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log