Année
Periode

En bref

Situation légèrement plus favorable

 

 

Au plan national, le climat conjoncturel dans le commerce de détail s'améliore modérément. Les trésoreries sont toutefois dégradées. Quant aux stocks, ils sont jugés moins lourds mais sont toutefois supérieurs à la normale. Il semblerait que la grande distribution tire mieux son épingle du jeu contrairement à la vente par correspondance qui régresse.

 

Indice des prix à la consommation : Selon l'Insee, en mars 2012, l'indice est en  hausse de 0,8 %, après 0,4 % en janvier puis en février. Sur un an, la progression est ainsi de 2,3 %. La hausse du mois de mars provient en grande partie de l'augmentation des prix des produits manufacturés liée à la fin des soldes d'hiver (notamment pour l'habillement et les chaussures) mais aussi aux fortes augmentations des prix des produits pétroliers et des produits alimentaires.

 

Les chiffres d'affaires ont été positifs en Haute-Savoie, que ce soit en janvier ou en février. La tendance est par ailleurs légèrement mieux orientée.

Seule une branche connaît des chiffres  d'affaires en baisse, à savoir l'équipement de la maison (s'agit-il d'arbitrages de consommation dans un contexte économique difficile ?).

Par zones géographiques, tous les secteurs sont en progression à fin février, de manière plus prononcée pour Bonneville et St Julien. A fin janvier, la situation était identique sauf pour Thonon qui était en retrait.

 

 

Evolution des chiffres d'affaires

 

 

Evolution des chiffres d'affaires des grandes et moyennes surfaces (GMS)

 

NB : concerne un échantillon de 20 magasins de type hyper et supermarchés en Haute-Savoie

 

 

Source Direction Départ. de la Protection des Populations

 

 

Perspectives :

Elles sont prudentes. En effet, selon le Baromètre Harris, en 2012, près de la moitié des Français envisagent de restreindre leurs dépenses en matière d'équipement de la maison, de produits culturels, de loisirs ou encore d'habillement.

Alimentaire

 

En Haute-Savoie, après un mois de janvier en forte progression, la branche Alimentaire, qui avait retrouvé des couleurs en 2011, s'est brusquement stabilisée. Cette hausse marquée sur le 1er mois de l'année se retrouve en Rhône-Alpes et en France, et concerne tous les circuits de distribution.

La situation est également la même pour le mois de février où les ventes de produits alimentaires sont en retrait, notamment pour le "petit" commerce, que ce soit sur le plan national ou départemental. Les chiffres d'affaires sont par contre en progression au niveau régional.

Enfin, en France, les chiffres sont à nouveau positifs à fin mars, sauf le "petit commerce" qui est stable.

 

Ces progressions sont toutefois à relativiser du fait de l'inflation qui progresse de  plus de 2 % à fin mars et par une hausse des produits alimentaires notamment des produits frais (impact de la vague de froid sur les prix).

 

Evolution des chiffres d'affaires

Equipement de la Personne

 

La situation semble plus favorable pour l'Equipement de la Personne pour le département  avec des chiffres d'affaires positifs, notamment en janvier (effet soldes ?) et une tendance très légèrement mieux orientée.

 

La situation est plus difficile pour Rhône-Alpes, contrairement au mois de janvier où l'activité était plus favorable (sauf pour le secteur de l'horlogerie bijouterie en retrait, ce qui ne s'était pas produit depuis juin 2010).

 

Evolution des chiffres d'affaires

Equipements de la Maison

 

Depuis 2007, cette branche est en difficulté dans le département (à l'exception d'une légère éclaircie au 1er semestre 2010). Cette tendance se poursuit début 2012, avec une orientation à la baisse qui se maintient (chiffres stables en janvier, en retrait en février).

 

En Rhône-Alpes, la situation est également dégradée avec une orientation à la baisse qui s'accentue (les résultats à fin février  sont  en  retrait de 7 points). La situation semble plus difficile pour l'audiovisuel/électroménager que pour le bricolage/quincaillerie/droguerie.

 

 

Zoom sur deux phénomènes pouvant impacter la profession dans un contexte déjà difficile :

 

Selon LSA,  en plus de son offre traditionnelle, la FNAC va expérimenter dans un magasin de la banlieue parisienne la vente d'appareils électroménagers. Par ailleurs, selon Le Monde, Monoprix envisage de vendre des produits d'ameublement sur son site Internet et conquérir ainsi de nouvelles parts de marché.

 

Evolution des chiffres d'affaires

Culture / Loisirs / Cadeaux

 

 

La situation semble s'améliorer début 2012 pour la branche Culture/Loisirs avec une orientation qui s'est inversée (à la hausse) avec des chiffres d'affaires en progression notamment en février pour les établissements haut-savoyards (tendance à confirmer).

 

En ce qui concerne la région Rhône-Alpes, les chiffres d'affaires sont en hausse à fin février ; par contre la tendance reste orientée à la baisse.

 

 

Zoom sur certains segments  au niveau national :

 

Jeux vidéo sur tablette : comme le reste de l'industrie électronique, celle des jeux vidéos s'apprête à son tour à être bousculée par le succès des tablettes. Ainsi, en 2011, sur le plan mondial, ce marché a été multiplié par six (Le Figaro).

Appareils photos : selon les résultats de l'étude GfK Temax fin 2011, le marché français des biens d'équipements de maison présente des chiffres encourageants mais le marché de la photographie n'en profite pas. Même s'il limite la casse en ralentissant la chute de son chiffre d'affaires, le second souffle tant espéré tarde à venir.

Marché français de la piscine : selon les chiffres de la Fédération Professionnelle, les industriels du secteur ont réussi à démocratiser cet équipement et à résister à la crise. La France conforte ainsi sa 2ème place juste après les Etats-Unis (Usine Nouvelle).

 

Evolution des chiffres d'affaires

Santé / Beauté

 

 

Sur le département, la tendance à l’amélioration constatée depuis mi-2011 semble se poursuivre début 2012 avec des chiffres d’affaires en progression, notamment à fin février et une orientation en légère hausse.

Au niveau régional, malgré des chiffres d’affaires en hausse à fin janvier et février, la tendance reste orientée à la baisse.

 

Zoom sur les pharmacies :

D’après les Echos, le marché pharmaceutique français entre en récession après deux années de baisse. Les raisons de ce repli ? les mesures d’économie prises par les pouvoirs publics (réductions de prix, déremboursements, encadrement des prescriptions). Toutefois, les pharmaciens vont connaître une véritable révolution qui devraient atténuer  la  baisse inédite du marché des médicaments et valoriser leur rôle de professionnels de la santé (Le Figaro).

 

Evolution des chiffres d'affaires

 

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log