Année
Periode

Transports

 

 

Globalement, le niveau d'activité des entreprises interrogées s'est amélioré en ce début d'année. Les chiffres d'affaires se sont redressés, avec une part des entreprises signalant une baisse de leur chiffre d'affaires en retrait. En ce qui concerne les indicateurs financiers, les trésoreries se sont légèrement améliorées mais sans impact sur la marge et  la rentabilité. La situation est toutefois loin d'être satisfaisante.

 

Transports routiers de marchandises : après une année 2010 stable, sauf en fin d'année,  la hausse du prix du carburant est dramatique pour ce secteur d'activité ; la situation est plus difficile qu'en 2008 car les transporteurs ont du faire face une succession de difficultés fin 2010 : blocage des raffineries, intempéries. Difficultés de répercuter tous les surcoûts alors que les prix ont baissé de 2 à 5 % selon la FNTR.

 

Transports de voyageurs : l'année avait plutôt bien démarré pour les voyagistes mais avec les crises en Tunisie et en Egypte et dernièrement au Japon et en Lybie, 2011 s'annonce comme une nouvelle année de crise, d'autant que les taux de réservation ont fortement chuté depuis début mars. Ces évènements (crises économiques, politiques ou catastrophes naturelles) n'épargnent pas une profession déjà fragilisée après l'éruption volcanique en Islande en 2010.

 

 

Orientation des indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Les perspectives sont globalement stables, notamment en ce qui concerne le niveau d'activité et l'évolution des chiffres d'affaires. Par contre, pour les investissements et l'emploi, même si les prévisions sont stables, elles sont orientées à la baisse. Au niveau Rhône-Alpes, les prévisions semblent plus optimistes.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log