Année
Periode

En bref

Un niveau d'activité satisfaisant

 

 

En France, l'activité dans les services a poursuivi sa progression, de manière un peu moins soutenue, tirée par le travail temporaire et les services informatiques (Source Banque de France).

 

En Rhône-Alpes, le niveau d'activité s'est stabilisé après 7 mois de hausse continue, notamment dans le travail temporaire et les activités informatiques.

 

En Haute-Savoie, 45 % des entreprises interrogées signalent une hausse d'activité, 38 % une stabilité. Par bassin d'emploi, il semblerait que la situation, bien que satisfaisante, soit moins favorable pour Annecy. Les chiffres d'affaires sont en forte progression par rapport à la même période de 2010. L'emploi et les investissements sont restés stables. Par contre, les indicateurs financiers sont mieux orientés pour l'ensemble des entreprises. 

Par branches, la situation est favorable pour l'immobilier, meilleure pour la restauration, stable pour les assurances, moins dégradée pour les transports et la formation et contrastée pour les services aux entreprises.

 

 

Evolution des principaux indicateurs au 1er trimestre 2011

 

 

 

Prévisions pour le 2ème trimestre 2011

 

Les prévisions sont à la stabilité, voir en légère baisse, y compris pour les chiffres d'affaires qui connnaissaient une légère progression au trimestre précédent.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Restauration

 

La situation est légèrement plus favorable pour le secteur de la restauration au 1er trimestre 2011 par rapport au même trimestre de 2010. Ainsi, la part des entreprises interrogées signalant une progression de leur chiffre d'affaires est passée de 25  à  57 %. Concernant les investissements, la situation est contrastée selon les entreprises ; de son côté, l'emploi se maintient. Les indicateurs financiers sont par contre moins favorables sauf pour la trésorerie qui s'est stabilisée.

En stations, après un mois de janvier en baisse, les restaurateurs signalent une stabilité de leur niveau d'activité.

 

Par ailleurs, selon une étude du Cabinet NPD, le nombre de clients dans la restauration a poursuivi sa baisse pour la 2ème année consécutive, même si la situation était moins dégradée en fin d'année. Par ailleurs, il est noté une évolution des comportements des consommateurs qui deviennent réceptifs aux offres attractives, même s'ils restent fidèles à leurs restaurants favoris.

 

 

Orientation des indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Elles sont stables concernant l'évolution des chiffres d'affaires. Par contre, les investissements et l'emploi semblent mieux orientés.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Assurances

 

Au 1er trimestre 2011, le niveau d'activité a été stable pour l'ensemble des entreprises interrogées. Les chiffres d'affaires et la rentabilité sont en progression. La marge, la trésorerie et l'emploi sont stables mais avec une orientation à la hausse contrairement aux investissements qui sont orientés à la baisse.

 

D'après la FFSA, « l'épargnant français est dubitatif », entre un contexte économique et géopolitique dégradé et instable, et l'annonce d'une réforme de la fiscalité qui pousse à l'attentisme.

 

Toutefois, selon une étude menée par le Cabinet France Industrie & Emploi (FIE), parmi les activités qui devraient être génératrices de travail en 2011, l'assurance serait en première ligne.

 

 

Orientation des principaux indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Les chiffres d'affaires devraient progresser avec un solde de déclarations en hausse. Quant à l'emploi et aux investissements, ils resteraient stables avec une orientation à la hausse pour ce dernier.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Immobilier

 

 

Dans un contexte économique plus favorable, le niveau d'activité a été en hausse pour 40 % des entreprises interrogées et stable pour 40 % (par rapport au même trimestre de 2010). Ce bon niveau d'activité ne se retrouve pas encore dans les chiffres et seul le solde d'opinion des chiffres d'affaires est positif. Les autres indicateurs, quoique stables, sont orientés à la baisse, sauf la marge.

 

De son côté, la Fnaim considère que les Pays de Savoie retrouvent le sourire après une année 2009 difficile, avec un niveau de transactions jugé normal, voire bon. Du côté des acquéreurs, ils deviennent de plus en plus exigeants sur l'état et la qualité des biens.

L'immobilier de standing, moins impacté par la crise, se porte bien, que ce soit à Chamonix ou à Annecy et les bords de Lac, avec des clientèles russes, anglaises, américaines, suisses, mais aussi des Français, principalement Parisiens et Lyonnais.

 

 

Orientation des principaux indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Les perspectives sont stables ; la tendance est mieux orientée pour les chiffres d'affaires contrairement aux investissements et à l'emploi qui ne devraient pas progresser.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Services aux entreprises

 

Le niveau d'activité est en hausse pour près de la moitié des entreprises interrogées, pour 1/3, il est stable.

Les chiffres d'affaires sont en hausse, la part des entreprises signalant une progression évoluant de plus de 15 points par rapport à la même période de 2010. Les autres indicateurs sont stables, avec une meilleure orientation pour les investissements.

 

La Banque de France Rhône-Alpes signale que l'activité a été stable pour les activités d'ingénierie et d'analyse technique, dynamique pour les agences de travail temporaire et les activités informatiques.

 

Zoom sur les Services informatiques : Le Syndicat Syntec confirme un retour à la normale dans l'informatique et les professionnels semblent retrouver le sourire ; en effet, après une année de transition, la croissance devrait s'accélérer passant de 1.5 à 3.5 % en 2011. Mais, comme le souligne un des vice présidents de ce syndicat, si les volumes et les marges sont de retour, les marges des entreprises restent limitées, condition pourtant indispensable pour investir.

 

 

Orientation des indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Elles sont stables pour l'emploi et la trésorerie. Par contre, en matière de chiffres d'affaires, la part des entreprises interrogées signalant une baisse progresse de près de 10 points par rapport au 4ème trimestre 2010.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Transports

 

 

Globalement, le niveau d'activité des entreprises interrogées s'est amélioré en ce début d'année. Les chiffres d'affaires se sont redressés, avec une part des entreprises signalant une baisse de leur chiffre d'affaires en retrait. En ce qui concerne les indicateurs financiers, les trésoreries se sont légèrement améliorées mais sans impact sur la marge et  la rentabilité. La situation est toutefois loin d'être satisfaisante.

 

Transports routiers de marchandises : après une année 2010 stable, sauf en fin d'année,  la hausse du prix du carburant est dramatique pour ce secteur d'activité ; la situation est plus difficile qu'en 2008 car les transporteurs ont du faire face une succession de difficultés fin 2010 : blocage des raffineries, intempéries. Difficultés de répercuter tous les surcoûts alors que les prix ont baissé de 2 à 5 % selon la FNTR.

 

Transports de voyageurs : l'année avait plutôt bien démarré pour les voyagistes mais avec les crises en Tunisie et en Egypte et dernièrement au Japon et en Lybie, 2011 s'annonce comme une nouvelle année de crise, d'autant que les taux de réservation ont fortement chuté depuis début mars. Ces évènements (crises économiques, politiques ou catastrophes naturelles) n'épargnent pas une profession déjà fragilisée après l'éruption volcanique en Islande en 2010.

 

 

Orientation des indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Les perspectives sont globalement stables, notamment en ce qui concerne le niveau d'activité et l'évolution des chiffres d'affaires. Par contre, pour les investissements et l'emploi, même si les prévisions sont stables, elles sont orientées à la baisse. Au niveau Rhône-Alpes, les prévisions semblent plus optimistes.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie

Formation

 

La situation moins dégradée de fin 2010 s'est confirmée au 1er trimestre et 60 % des entreprises interrogées signalent une hausse de leur niveau d'activité par rapport au même trimestre de 2010. Les raisons principalement évoquées sont une progression favorable de la demande (il faut rappeler qu'au 1er trimestre 2010, la demande de formation était en baisse après avoir fortement progressé en 2009 dans le contexte de crise). Tous les indicateurs sont bien orientés, de manière moins prononcée pour les investissements.

 

Orientation des principaux indicateurs (par rapport au 1er trimestre 2010)

 

 

Perspectives :

Les opinions des entreprises interrogées sont à la stabilité pour le prochain trimestre, que ce soit en terme de chiffres d'affaires, d'investissements ou d'emploi. Au niveau national, la FFP est prudente pour 2011.

 

 

Source : CCI Haute-Savoie
Mot de passe oublié

Récupération de votre mot de passe, saisissez votre adresse email
Connexion requise
Pour accéder à ce contenu, vous devez vous identifier ou créer votre compte
Connexion permanente
Annuler
Fenêtre de log